Flux RSS
Sep 24

Deuxième exode rural? RELOCALISONS l’économie et faisons revivre la gauche ! Pierre NOEL (2010) Tribune libre

Publié le samedi, 24 septembre 2016 dans Construire des alternatives

décidons chez nous1er épisode: le lien vers deux articles posant la question de la dévitalisation de bourgades rurales :

https://resistanceinventerre.wordpress.com/2016/08/09/linquietante-devitalisation-des-bourgs-la-france-vit-un-deuxieme-exode-rural/

http://cafe-geo.net/des-bourgs-aux-metropoles-l-habitat-au-centre-ancien/#more-8872

2 ème épisode : un article écrit en 2010 et déjà publié sur ce blog en 2011. Remettons-nous le en mémoire et poursuivons notre réflexion 

Avec en « commentaire », un point de vue de l’auteur -Pierre NOEL – en 2016. Un extrait ?

 » Dans ce charivari des cultures, quelle place peut-il rester à la vie paisible, au voisinage de proximité, à la simplicité des échanges entre personnes humaines, entre elles et la nature, des liens entre êtres vivants, humains, animaux, plantes, à la continuité historique vivante des centres villes telle qu’elle peut se développer en zone rurale ? »

Au moment où, à l’occasion du débat public autour du Projet de Liaison Autoroutière CASTRES – TOULOUSE, nous préparions collectivement notre Cahier d’Acteurs : « Suffit-il de désenclaver le Sud du Tarn ? Non, il faut re-localiser l’économie ! « (http://alternatifs81.fr/?p=1003), certains parmi nous avaient demandé à notre camarade Pierre NOEL (des Alternatifs 65), de rédiger quelques lignes à partir d’une courte intervention faite lors d’un moment de travail de l’AMP (Alternative en Midi Pyrénées).

Il a rédigé le texte ci-après. Il nous semble intéressant de le redécouvrir, quelques mois plus tard, au moment où les thèmes abordés s’invitent de plus en plus dans le débat politique. . .

Relocaliser l’économie, et faire revivre la gauche.

La mondialisation, telle qu’elle est conduite depuis le début des    

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

années quatre vingt, est le fruit d’une mise en concurrence orchestrée par les puissances capitalistes du centre1. Elle porte sur les systèmes fiscaux, sociaux, écologiques et démocratiques, souvent fruits d’historiques luttes des classes qui, par delà leur traduction en droit législatif et réglementaire, marquaient surtout une intention commune, c’est à dire partagée par une majorité culturelle, celle qui se donnait pour dessein d’ouvrir une ère nouvelle de justice sociale et d’émancipation.

(suite…)

Sep 18

 Climat : Nicolas Sarkozy, dangereux marchand de doute

Publié le dimanche, 18 septembre 2016 dans Transition Energétique

 Transmis par Maxime COMBES

En confirmant son virage climato-sceptique sur France 2 jeudi soir dans « l’Émission politique », l’ex-président vient de saper des dizaines d’années de pédagogie et d’information menées par les scientifiques et les ONG.

climatDevant un parterre de chefs d’entreprise, Nicolas Sarkozy a nié l’origine humaine du réchauffement climatique, considérant qu’il fallait «être arrogant comme l’homme pour penser que c’est nous qui changions le climat». Un virage climato-sceptique confirmé sur France 2 jeudi soir dans «l’Emission politique». N’en déplaise à l’ancien chef de l’Etat, les systèmes d’observation du climat, déployés aux quatre coins de la planète, ne sont pourtant pas «arrogants». Avec constance, les satellites, les systèmes de mesure au sol, sur mer, en avion ou en ballon, enregistrent les données essentielles qui permettent de décrire l’évolution du climat. Le constat est clair. Les mesures sont fiables. Indiscutables. «Sans équivoque» et «sans précédent», selon les termes du GIEC, le réchauffement climatique est d’origine anthropique.

Point d’arrogance ici. Tout ceci, on le sait. L’accumulation des études, des rapports et des données permet juste d’affiner l’analyse, d’en préciser les effets. Et d’accentuer le message d’urgence, tant les conséquences des dérèglements climatiques se font, chaque année passant, plus durement sentir : notre printemps exceptionnellement pluvieux, notre été exceptionnellement chaud, et le flot des réfugiés climatiques jetés sur la route par ces dérèglements globaux ne nous le rappellent-ils pas au quotidien ? C’est donc au mépris de la communauté scientifique et de savoirs accumulés depuis des dizaines d’années que Nicolas Sarkozy fait naufrage sur les rives dangereuses, mais vouées à disparaître sous la montée des eaux, des «marchands de doute» (1).

(suite…)

Sep 13

Notre-Dame-des-Landes, samedi 8 octobre

Publié le mardi, 13 septembre 2016 dans Projets Nuisibles et Inutiles

4cd4eaee1c7cc4757d33459591114de7_l

Sep 12

Mobilisation contre CETA et au-delà contre TAFTA et les autres projets d’accords de libre échange (Tisa, APE, etc.), en octobre 2016

Publié le lundi, 12 septembre 2016 dans Notre Economie et la leur

09b600d634493b0d7b30e79d940343087b8fa8f1 La période du mois d’octobre va faire l’objet d’une mobilisation contre CETA et au-delà contre TAFTA et les autres projets d’accords de libre échange (Tisa, APE, etc.).

Si nous avons un répit sur TAFTA (enlisement des négociations dû notamment au fait que les Etats-Unis refusent pour le moment l’ouverture de leurs marchés publics aux transnationales qui s’appuient sur l’Union européenne, et notamment la France, pour faire valoir leurs intérêts), les prochaines semaines et mois sont en effet cruciaux pour CETA, la Commission européenne faisant le forcing pour le faire ratifier par les états membres. Alors que la Commission espére une ratification du Conseil européen et une signature officielle avec le gouvernement canadien le 27 octobre, la prise de position, suite à la mobilisation citoyenne, de certains états membres (Belgique, Autriche, Hongrie, Pologne, …) ainsi que les discussions sur le champ de l’application provisoire (en soi scandaleuse) engageant d’autres états membres ne sont pas sans l’inquiéter. Un « accident » de ratification est certes loin d’être acquis mais il n’est plus impossible, à cette étape ou lors de l’éventuelle suivante au Parlement européen si la pression citoyenne s’avère suffisamment forte.

En France, il s’agit de contrer la communication fallacieuse du stopttipgouvernement, qui affirme que CETA est un « bon accord », et même un « anti-TAFTA », par l’interpellation des élus ainsi que dans la rue et les médias. Concernant ce dernier aspect, le collectif national Stop Tafta a pris l’initiative d’appeler à une réunion inter-organisationelle pour faire une grande mobilisation le 15 octobre (avant donc le Conseil européen). 

(suite…)

Sep 11

Préface (par EDWY PLENEL) au « Manifeste pour une France de la diversité » de Jean-Michel Le Boulanger


Vice-président de la région Bretagne chargé de la culture, l’universitaire Jean-Michel Le Boulanger publie ces jours-ci, aux éditions Dialogues, un Manifeste pour une France de la diversité. C’est peu dire que cet essai revigorant, venu de Bretagne et habité par le monde, tombe au bon moment, face aux tentations du repli et de la division. Sollicité par son auteur, j’ai accepté avec enthousiasme de le préfacer. Dans la misère ordinaire des discours politiques, voici enfin une parole qui nous élève et nous relève.

88530760_p   De Bretagne et du monde, le Manifeste pour une France de la diversité de Jean-Michel Le Boulanger sera en librairie le 15 septembre. Mais vous pouvez d’ores et déjà le commander sur le site de son éditeur brestois, les éditions Dialogues (c’est ici). Géographe à l’Université de Bretagne Sud, président des Fêtes maritimes de Douarnenez de 2000 à 2010, auteur de nombreux ouvrages, dont un remarqué être breton ? (Editions Palantines, 2014), Jean-Michel Le Boulanger est depuis 2010 vice-président de la région Bretagne, chargé de la culture et de la communication (plus d’informations ici, là et encore là).

Nous avons fait connaissance fin 2014, lors d’un débat organisé par la librairie La Droguerie de Marine de Saint-Malo autour du thème : Identités méprisées, revendiquées, assumées. Ironiquement, l’invitation à cette rencontre était illustrée par un dessin qui associait deux vieux symboles de ces mépris, la Bretonne Bécassine (baptisée Labornez…) et l’Africain Banania (celui du Y’a bon…). Passionnant, cet échange a mis en évidence nos profondes convergences et nos communes références sur cette question essentielle de l’imaginaire mobilisateur capable de faire reculer les haines et les peurs qui, aujourd’hui, minent la France (lire ici sur le blog de Jean-Michel Le Boulanger).
Mais ce Manifeste d’aujourd’hui va bien au-delà. Au seuil de l’année électorale, celle de la présidentielle et des législatives, Jean-Michel Le Boulanger propose un texte que peuvent s’approprier toutes celles et tous ceux qui entendent faire levier de cette question du divers et du pluriel pour refonder une République réellement démocratique et authentiquement sociale. C’est cet enthousiasme pour un essai inspiré de hauteur et habité de littérature que j’ai essayé de faire partager dans la préface. Je la republie sur Mediapart pour vous inviter à lire ce Manifeste, à le partager largement et à le discuter infiniment.

De l’air, enfin ! Si longtemps que nous attendions ce Manifeste. accueillons-les-refugies Nous ? Toutes celles et tous ceux qui n’en peuvent plus de cette guerre que, d’en haut, l’on invite la France à se faire à elle-même, à son peuple qui est foncièrement pluriel, à son histoire qui est tissée du monde.

A l’orée de temps électoraux qui risquent de donner la part trop belle aux semeurs de peurs et aux prêcheurs de haine, Jean-Michel Le Boulanger fait souffler sur notre politique un vent de Bretagne salvateur. Depuis l’expérience bretonne, il pose la question française.

(suite…)

Août 18

Devoir de vacances : à propos de « Le PSU : histoire d’un parti visionnaire », Bernard RAVENEL.

Publié le jeudi, 18 août 2016 dans A Gauche. . . toute !

Logo Alternatives et Autogestion2 articles pour nous parler d’une trajectoire qui interroge notre action actuelle et pour  présenter un livre qui retrace cette histoire, celle du PSU . . .

Il ne s’agit pas d’entretenir la nostalgie mais de contribuer à faire vivre la flamme de l’utopie à travers nos combats d’aujourd’hui .

 Le PSU, une histoire à connaître, par Jean-Marie Harribey

couverture-ravenel-194x300L’historien Bernard Ravenel a publié ce printemps Quand la gauche se réinventait : Le PSU, histoire d’un parti visionnaire, 1960-1989 (La Découverte, 2016). Ce livre raconte l’intégralité de l’histoire d’un parti politique, depuis sa naissance au plus fort de ladite guerre d’Algérie jusqu’à sa disparition quand triomphait le capitalisme financier qui allait entraîner la social-démocratie dans la déroute de la gestion néolibérale de la société.

Nous sommes à la fin des années 1950, la IVe république, dirigée alternativement par la droite et par le parti socialiste de l’époque (SFIO, Section française de l’Internationale ouvrière), s’enfonce définitivement dans la pire politique menée contre le peuple algérien qui aspire à l’indépendance. Un regroupement de réfractaires à cette politique, issus du Parti socialiste autonome (PSA) provenant d’une scission de la SFIO, de l’Union de la gauche socialiste (UGS), et du Parti communiste, aboutit à la création du PSU en 1960.   

(suite…)

Juil 25

L’Occitan, ça ne sert à rien !

Publié le lundi, 25 juillet 2016 dans Langues Régionales et minoritaires

Publié dans Confluences 81 n°114. Mai 2015

 

conflu_smileyC’est cela qu’ils t’ont dit ? Tu en es sûr ? Oui évidemment tu en es sûr, puisqu’ils se sont moqués. Et que tu en as souffert. Et que tu en souffres encore…

 Ainsi tu apprendrais des choses inutiles ? Et idiotes par dessus le marché ? L’occitan ? A l’école ??? Mais ça ne sert à rien ! Même les vieux ne le parlent plus ! Ne te fâche pas… Ils ont raison.

Ça ne sert à rien. Sauf à savoir, précisément… sans le moindre risque que ce savoir te « serve ».

Les belles choses ne sont pas serviles. Elles se drapent d’inutilité. Comme l’arc-en-ciel, l’écume qui chuinte, le crépuscule qui flamboie. C’est leur beauté. Et leur grandeur.

Ça ne sert à rien. Sauf à apprendre que ces belles choses sont la vie même. Libres. Sans l’imposture de l’efficace, la tromperie des « utiles » prétentieux.

Ça ne sert à rien. Sauf à te connecter avec le monde. Je veux dire… ome-d-ocle vrai. Pas celui des connexions bidon, qui n’existent que pour qui les vendent. Celui de la poussière et des étoiles, du houx et des lézards, des poissons insaisissables et beaux.

Celui qui fait mal lorsqu’on trébuche. Qui réjouit par l’oiseau qui chante, affermit par le serpent qui glisse.

Ça ne sert à rien ? Évidemment. Sauf à te protéger du désir qu’ils t’imposent, qui ne sera jamais le tien, mais femna-d-ocauquel ils veulent te réduire : être un jour (et dès aujourd’hui) un rouage docile, obéissant, bien formaté.

Garde le secret dans ton cœur.

Et puis non, ne le garde pas.

Dis-leur à tous.

Car nous ne serons jamais de ceux qui taisent les trésors qui dorment, même en ceux qui n’en voudront pas.

Jérôme V.

(suite…)

Juil 14

Dis maman, c’est quoi ALTERNATIVES et AUTOGESTION ?

Publié le jeudi, 14 juillet 2016 dans Alternatives et Autogestion

Logo Alternatives et Autogestion Nous avons regroupé  différents textes, présentant notre mouvement, publiés depuis un peu plus d’un an. Ces textes pourront évoluer au fil des mois, en fonction de l’avancée de notre réflexion collective mais aussi de l’arrivée de nouvelles personnes pour construire notre mouvement. . .
Ils pourront être complétés par d’autres textes sur d’autres sujets. ..
Vos réactions, commentaires et propositions  y contribueront.

Textes fondateurs :

« Après les Alternatifs.. On continue! Chacun fait de la politique depuis sa sensibilité; Mélangez vous! C’est déjà une approche politique. » En exergue sur le compte Twitter d’A&A

Congrès national                              http://alternatifs81.fr/?p=17954

Contribution Tarn                           http://alternatifs81.fr/?p=16951

Résister, Se Révolter, Proposer . http://alternatifs81.fr/?p=17378

Vers Congrès 81                                  http://alternatifs81.fr/?p=17414

Retroussons nos manches dans le Tarn  http://alternatifs81.frlibérons la parole/?p=17503

Notre Carte de visite               http://alternatifs81.fr/?p=17263

Notre bonheur de vivre          http://alternatifs81.fr/?p=17454

L’Europe doit changer           http://alternatifs81.fr/?p=17910

alternatives-et-autogestion.org/documents/images-A&A/images.html  

(suite…)

Sep 18

LOI-TRAVAIL. . .carte blanche à Patrick MIGNARD

Publié le dimanche, 18 septembre 2016 dans TRAVAIL

manif-generale (suite…)

Sep 13

Notre Dame des Landes : Vigilance et détermination des opposants , par le CéDpa et l’ACIPA

Publié le mardi, 13 septembre 2016 dans Projets Nuisibles et Inutiles

8f704c6e91e045c72378c71d940a59ce_l  Après la  consultation biaisée et sciemment limitée au département de la Loire-Atlantique de juin dernier, l’ACIPA et le CéDpa sont déterminés à obtenir l’annulation de la déclaration d’utilité publique du 9 février 2008, acte  fondateur des travaux de construction d’un nouvel aéroport. Ils viennent pour cela de saisir à nouveau le Conseil d’État.

S’appuyant sur les conclusions du CGEDD, qui reconnaît la faisabilité de l’optimisation de Nantes-Atlantique et le sur-dimensionnement du projet de Notre-Dame-des-Landes, nos deux associations souhaitent donner à ce rapport la portée que Ségolène ROYAL s’était engagée à lui conférer lors de sa remise en mars dernier.  Nous souhaitons par ailleurs mettre en lumière l’incompatibilité du projet d’aéroport avec les évolutions législatives et jurisprudentielles les plus récentes.

En parallèle, nous restons vigilants sur la procédure d’infraction   

(suite…)

Sep 11

11septembre*. . . SOUVENONS-NOUS !

Publié le dimanche, 11 septembre 2016 dans No Pasaran !

11-sep

 

11-septembre

Patrick MIGNARD

(suite…)

Sep 1

Vers la fin du TAFTA ? Une annonce qui ne doit pas rester un trompe l’oeil… , par Maxime COMBES (Attac)

Publié le jeudi, 1 septembre 2016 dans Non classé, Notre Economie et la leur

Maxime COMBESMatthias Fekl et François Hollande ont annoncé vouloir « demander l’arrêt des négociations du Tafta ». Si elle doit être confirmée par des actes, cette bonne nouvelle, mérite examen : qu’exprime-t-elle ? Quel crédit faut-il lui apporter ? Signifie-t-elle la fin des négociations ? Que change-t-elle vraiment ? Et que devons-nous faire ?

Une victoire des mobilisations citoyennes

Rappelons-nous : c’est en catimini que le Conseil européen a confié un mandat de négociations à la Commission européenne le 14 juin 2013, des négociations à propos desquelles François Hollande affirmait vouloir « aller vite » pour éviter « une accumulation de peurs, de menaces, de crispations ».

Sans la détermination des nombreuses ONG, associations, 6884d6f9afd535ffea40800a12b1f4syndicats et collectifs citoyens qui n’ont cessé d’exiger la transparence des négociations, d’en critiquer le contenu et de redoubler d’efforts pour informer la population, nul doute que ces négociations seraient restées opaques et inconnues du grand public – comme la très grande majorité des négociations d’accords commerciaux.

(suite…)

Août 21

Pour un antiracisme de l’émancipation, par Jacques Fortin (Mediapart)

Publié le dimanche, 21 août 2016 dans Point de vue

y1pEtHpKE6Add9dLi6idaPyX09cFxF4dHrikC90fwQ4u2cooz_fVswAUIjv7-zZ140GaNgaosfgJSg2-225x300  Pour qu’il n’y ait aucune confusion ni mauvais procès quelques précisions. On a vite fait dans ce débat vite passionnel d’être taxé de l’infâmante « islamophobie » avant même d’avoir été lu, sans même être discuté, disqualifié sans appel pour crime de lèse solidarité antiraciste.

 A peu près toutes les lois et réglementations intervenues depuis dix ans concernant les musulmans et surtout les musulmanes ont été adoptées sous la pression d’un racisme anti musulman d’extrême droite, d’une xénophobie grandissante liée à la crise économique et sociale, dans un esprit de plus en plus autoritaire de restriction des libertés. Elles l’ont été dans le but de conférer une posture, donner un profil « avantageusement » sécuritaire et identitaire à ceux qui les ont prises en réalité dans des buts électoralo/politiciens des plus cyniques histoire de flatter une xénophobie galopante que la crise sociale, politique et morale du pourrissement libéral attise.  

(suite…)