Flux RSS
Oct 20

RÉVEILLONS NOUS ! Appel de Roger WINTHERHALTER, décembre 2016

Publié le vendredi, 20 octobre 2017 dans Alternatives et Autogestion, Construire des alternatives

  Le Monde va mal,

Les Inégalités se creusent,

Les uns gèrent le superflu, alors que les autres vivent dans la pénurie et l’exclusion.

Les uns fuient les régions du monde devenues invivables suite au réchauffement climatique, alors que les autres construisent des murs pour se protéger.

Les uns se noient dans un océan d’indifférence, alors que les autres se prélassent sur des paquebots de luxe.

Les uns essayent de s’agripper à des bouées de sauvetage, de survivre, alors que les autres palabrent, expliquent l’inexplicable, tolèrent l’intolérable.

Les uns exigent un revenu pour leur permettre d’exister, alors que  les autres se contentent de distribuer des miettes.

Les uns vivent dans des abris de fortune pour se protéger des coups de fusils, de rafales, de kalachnikovs, de grenades, d’obus,

Alors que les autres vendent des armes, distribuent gratuitement des objets clairement identifiés qui sèment la mort et la désolation.

Les uns vivent dans la rue, n’ont pas de toit pour s’abriter,

Alors que les autres vont aux spectacles, écoutent religieusement des symphonies.

Les uns survivent dans un monde de désordre et d’injustices,

(suite…)

Oct 18

34 ans de détention déjà pour le plus vieux prisonnier de France ! Communiqué de l’AFPS (Association France-Palestine)

Publié le mercredi, 18 octobre 2017 dans Libertés

http://www.france-palestine.org/34-ans-de-detention-deja-pour-le-plus-vieux-prisonnier-de-France

      Georges Ibrahim Abdallah est un militant communiste libanais, combattant pour la cause palestinienne et libanaise qui a résisté alors que l’armée israélienne, en 1982, envahissait son pays avec la complicité des États-Unis.

L’opération israélienne « Paix en Galilée » a culminé dans l’horreur des massacres de Sabra et Chatila où 3 500 Palestiniens furent tués.

Arrêté à Lyon le 24 octobre 1984 Georges Ibrahim Abdallah fut condamné à la perpétuité en 1987, dont 15 ans de peine de sûreté, pour complicité dans l’assassinat d’un responsable des services secrets israéliens et d’un attaché militaire des États-Unis.

De nombreuses violations du droit ont été relevées dans les différentes procédures judiciaires menées :

  •        absence de « preuves criminelles«  contre lui,

  •        liens de son premier avocat avec les services du contre – espionnage français (cet avocat, Me Mazurier du barreau de Paris, fut par la suite rayé de l’ordre des avocats),

  •       nouvelles charges et nouvelles preuves non incluses dans son dossier lors du premier procès en 1987 et ses défenseurs ont pu légitimement évoquer « une violation des plus graves de la procédure légale« .

(suite…)

Oct 15

ALERTE À L’ÉTAT, ALERTE À NOS REPRÉSENTANTS, ALERTE AUX CITOYENS

Publié le dimanche, 15 octobre 2017 dans Libertés, SOLIDARITE

 Monsieur le Président de la République, Monsieur le Préfet des Hautes Alpes, Monsieur le Procureur de la République, Monsieur le Défenseur des Droits de l’Homme, Mesdames et Monsieur les Parlementaires, Mesdames et Messieurs les Citoyens

      Les associations locales et nationales signataires se joignent au Mouvement Citoyen Tous Migrants pour vous alerter à nouveau des faits suivants sur le territoire frontalier du Briançonnais :

L’activité militaire et policière à cette frontière franco-italienne se traduit chaque jour par des dizaines de refus d’entrée et de renvois intempestifs de personnes majeures et mineures en exil. Ces renvois sont effectués au mépris des droits fondamentaux et des dispositions légales, notamment au regard du droit d’asile et de la protection de l’enfance.

Cette politique a engendré un grave accident connu (deux jeunes ont chuté dans des barres rocheuses pour éviter la police dans la nuit du 18 au 19 août), d’autres, méconnus, et de multiples mises en danger. Les migrants prennent des voies dangereuses pour éviter la route principale et/ou se cachent pendant des jours et des nuits pour échapper aux contrôles. Ils arrivent épuisés, affamés, terrorisés à Briançon. Avec l’approche de l’hiver, ces risques vont en s’amplifiant : risque de mort par le froid ou de gelures graves (deux personnes ont été amputées en mars 2016).

(suite…)

Oct 15

Services Publics : un Patrimoine à défendre et à transformer. Contribution d’Alternatives et Autogestion

Publié le dimanche, 15 octobre 2017 dans Services Publics

Mardi  10 octobre, nous étions des milliers dans la rue, pour dire non aux mesures que prend et va prendre le gouvernement.

Contre la casse du Code du Travail, contre la casse du service Public, contre la loi de Sécurité Intérieure

Pour une autre société, plus juste, plus sociale, plus égalitaire. . .

Occasion pour relire, mais aussi faire connaitre ce texte sur les Services Publics, écrit en 2015. Ce texte est toujours d’actualité, à quelques points près.
Le TAFTA est en sommeil, mais le CETA est signé et en début d’application….
La centralisation nécessaire : le bon niveau de décision et/ou de centralisation n’est-il pas selon le cas être régional, national, ou européen ?? La question est ouverte.

  Les services publics, qui tiennent une place spécifique en France, sont restés pendant très longtemps une sphère distincte du marché, fonctionnant selon des règles d’utilité publique. La nécessité pour le capitalisme d’étendre le domaine du marché entraîne un changement radical dans cette conception, des services publics vers « les services au public ».

La bataille menée par les forces du capital contre les services publics prend des formes diverses :

(suite…)

Oct 15

I7 octobre 1961 – 17 octobre 2017 . . . VÉRITÉ et JUSTICE !

Publié le dimanche, 15 octobre 2017 dans Les Alters dans les luttes, Libertés

« 50 ans après, je suis là ! » (video)

https://www.youtube.com/watch?v=8pzuDOmELdY&feature=youtu.be

Du nouveau sur le 17 octobre 1961, par Gilles Manceron

http://histoirecoloniale.net/Du-nouveau-sur-le-17-octobre-1961-par-Gilles-Manceron.html

http://histoirecoloniale.net/

(suite…)

Oct 13

Un texte inédit de Jean-Marie Le Clézio

Publié le vendredi, 13 octobre 2017 dans Point de vue

      Nous publions ici ce texte inédit de Jean-Marie Le Clézio, texte qui entre en résonance profonde avec la phrase ci-contre. Avec la phrase et avec l’illustration qui va avec. . .

La vérité, c’est que chaque drame de la migration en provenance des pays pauvres pose la question qui s’est posée jadis aux habitants de Roquebillière, lorsqu’ils ont offert l’asile à ma mère et à ses enfants : la question de la responsabilité.

Dans le monde contemporain, l’histoire ne répartit plus les populations entre factions guerrières. Elle met d’un côté ceux qui,   par le hasard de leur situation géographique, par leur puissance économique acquise au long des siècles, par leur expériences, connaissent les bienfaits de la paix et de la prospérité. Et de l’autre, les peuples qui sont en manque de tout, mais surtout de démocratie

La responsabilité, ce n’est pas une vague notion philosophique, c’est une réalité.

(suite…)

Oct 8

Face à la nouvelle loi sur l’immigration liberticide et sans précédent :

Publié le dimanche, 8 octobre 2017 dans Libertés, SOLIDARITE

Cercle de Silence samedi 14 octobre 10h30 Marché de Mazamet

Première version de la nouvelle loi sur l’immigration : « liberticide et sans précédent »

La Cimade est consternée par des dispositions qui, selon des médias français ayant obtenu une copie du texte, seraient contenues dans un avant-projet de loi sur l’immigration, notamment celles de doubler la durée maximale d’enfermement en rétention administrative, ou de priver de liberté des demandeurs d’asile relevant de la procédure Dublin, dans l’hypothèse de leur renvoi vers un autre pays européen.

Si ces choix politiques étaient confirmés, il s’agirait de la plus importante régression pour les droits des personnes étrangères depuis la loi de 2011 du funeste ministère de l’immigration et de l’identité nationale. A l’époque, le gouvernement avait augmenté la durée de rétention de 32 à 45 jours.

La Cimade appelle solennellement le président Emmanuel Macron à revenir sur ces premiers choix en ce qui concerne la rétention ou encore sur la possibilité pour l’OFPRA de juger irrecevable les demandes d’asile de personnes « pouvant être réadmises dans un pays tiers sûr ».

« Pour un gouvernement qui prône le renouveau, il est surprenant de recourir une fois encore aux vieilles recettes des politiques migratoires sécuritaires qui ont prouvé au fil des années leur inefficacité. Faire notamment de la rétention l’alpha et l’omega de la politique migratoire est stupéfiant. Nous attendons du gouvernement qu’il revoit sa copie entièrement après avoir sérieusement consulté les acteurs de terrain », a réagi Jean-Claude Mas, secrétaire général de La Cimade.*

(suite…)

Oct 7

CAPRICIEUSE, ANTIGONE ?

Publié le samedi, 7 octobre 2017 dans Point de vue

Tremblement de terre à Thèbes ! Antigone a désobéi. Faisant fi des vœux de Créon, auteur et protecteur des lois de la cité, Antigone a rendu – tâché de rendre, pauvre Antigone – à la dépouille de son frère Polynice le triste hommage que l’on doit aux défunts. Il ne fallait pas. La loi l’avait interdit. Et voici Antigone traduite devant Créon. Créon tempête. Antigone résiste.

Capricieuse, Antigone ? L’inverse de cela… Obéissante. Très obéissante Antigone. Mais à des principes supérieurs. Antigone sait, sent, qu’au-delà des lois de circonstances, des promulgations rageuses, des jupitériennes fulminations, qui dureront ce qu’elles dureront, changeantes, contingentes, dérisoires, auxquelles obéir serait faire de soi un être changeant, contingent, dérisoire, il existe un ordre du monde auquel nul ne peut déroger. On doit rendre aux défunts, quels qu’ils soient, et quelles que soient leurs fautes (Polynice a fauté), l’hommage que la nature impose. La nature qui n’est pas un législateur comme les autres, mais un législateur dont le Code de référence n’est rien d’autre qu’un code de conduite. Ni Dalloz, ni Litec, ni Journal Officiel, ses prescriptions s’inscrivent au plus profond de ceux qui les respectent simplement parce qu’ils les respectent. Parfois sans même savoir pourquoi. Parce qu’il y a des principes qui vont de soi, qui vont d’eux-mêmes. Et qu’il faut, parce qu’on ne peut pas faire autrement, devant ceux-ci, qu’aucune plume n’a  jamais tracés, et la vigueur de leur évidence, baisser la tête en toute humilité (s’humilier n’est pas infamant) et dire, pour se grandir soi-même : « oui ».

(suite…)

Oct 7

Loi « Sécurité Intérieure » : votée. . .

Publié le samedi, 7 octobre 2017 dans Libertés

Oct 6

Quand la liberté s’éteint en silence, par Edwy Plenel (Mediapart.fr)

Publié le vendredi, 6 octobre 2017 dans Libertés

     L’Assemblée nationale a adopté, mardi 3 octobre, le projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme. En faisant entrer dans le droit commun l’état d’urgence, une majorité de députés, socialistes compris, a ainsi choisi de sortir la France de l’État de droit.

Un État de droit est celui dont le droit protège n’importe lequel de ses résidents de l’arbitraire de l’État. C’est un État mis à l’abri de l’absolutisme administratif ou policier. C’est un État où l’État est subordonné à des règles de droit qui lui sont supérieures et qui s’imposent à son action. C’est un État dont les citoyens sont en sûreté parce qu’ils sont assurés de ne pas être livrés aux abus de pouvoir étatiques. C’est en somme un État où l’État ne fait pas la loi.

À cette aune, la France, depuis ce 3 octobre 2017, n’est plus un État de droit. Avec l’entrée dans le droit commun des principales dispositions dérogatoires aux droits fondamentaux et aux libertés essentielles qui caractérisaient l’état d’urgence, l’exception y est devenue la règle.

Désormais, l’État, autrement dit ses préfets, son administration,  (suite…)

Oct 6

CETA, accords de libre-échange : désastres en vue ! Communiqué de la Confédération Paysanne .

Publié le vendredi, 6 octobre 2017 dans Agriculture, Non classé

Accords de libre-échange : l’entêtement criminel de la Commission européenne

   Deux semaines après la mise en œuvre provisoire du CETA et la destruction programmée des élevages allaitants français, l’appétit libéral de la Commission européenne ne se tarit pas.

Un nouveau cycle de négociations entre l’Union européenne et le Mercosur s’est achevé aujourd’hui. La Commission aurait choisi de sacrifier à nouveau les secteurs agricoles sensibles, que de nombreux Etats-membres lui avaient pourtant demandé de protéger. La viande bovine, la volaille, l’éthanol, le sucre et le maïs doux n’auraient pas été épargnés. En particulier, un contingent sans droit de douane de 70 000 tonnes de viande bovine, offert par la Commission européenne au Mercosur, pourrait ainsi venir s’ajouter aux 68 000 tonnes offertes au Canada.

(suite…)

Oct 6

ADEU SABADELL… Billet d’humeur de Jérôme VIALARET

Publié le vendredi, 6 octobre 2017 dans Point de vue

     Sabadell, la Caixa… les banques sont parties les premières. Indépendance ou pas, d’autres suivront. Si savoureux. Si triste, hélas. Mais si symptomatique. Charles Péguy, fils d’une rempailleuse de chaise, disait déjà, avant de se faire faucher par une balle prussienne aux premiers jours de la Grande Guerre : « les patries sont toujours défendues par les gueux, et livrées par les riches ». Les vérités sont éternelles. Celle qui prévalait autrefois, quand les capitaux Krupp se réfugiaient hors d’Allemagne qu’elle avait surarmée, vaut encore aujourd’hui. Ce sont les les peuples qui se battent. Ce sont ses fils qui meurent. Ce sont sont ses filles qui accouchent, pour alimenter les fronts à venir. L’Histoire se nourrit de leur chair. L’Histoire a l’odeur de leur sang.

Les capitaux, eux, n’ont pas d’odeur.

Alors Sabadell déménage. Et la Caixa s’en va ailleurs. Pensez… De grosses – d’énormes- banques d’affaires, faire corps avec le peuple dont elle ne connaissent rien, dont elles n’utilisent la langue, comme enseigne publicitaire, que pour grossir le nombre de leurs clients et feindre, vis-à-vis d’eux, une fraternité hypocrite, mais duquel elles assistent aujourd’hui, stupéfaites, à la révolte furieuse et pacifique, au refus immémorial de subir, une fois encore, le knout immémorial… Que voulez-vous qu’elles fassent ? Ce que font les banques depuis toujours : fuir, se cacher, se protéger… Au détriment de tout. Au détriment de tous. Si ce n’est de ses actionnaires. Au mépris de toute cause. Si ce n’est de la sienne.

(suite…)

Oct 5

Majesté. . . adresse au roi d’Espagne par Jérôme VIALARET

Publié le jeudi, 5 octobre 2017 dans International, Libertés

Majesté. . .

     Il fut un temps où la monarchie espagnole avait la cote. Comme pour faire oublier les lointaines accointances de la famille royale avec la dictature de Primo de Rivera, le “23 février” lava plus blanc que blanc et rendit à la monarchie la virginité dont elle avait besoin.

Ce jour-là, l’intervention télévisée du roi Juan Carlos renvoya dans leurs foyers les militaires félons qui, sous la houlette un tantinet désuète du colonel Tejero, tentaient de rétablir les beaux principes du régime franquiste six ans après la mort du dictateur (qu’il repose en paix). Les Bourbons d’Espagne enlevèrent ce jour-là leur brevet de démocratie. Le monde, la larme à l’oeil, assista stupéfait au discours du roi démocrate, fondit en sanglots et applaudit à grands cris.

Las, comme dit la sagesse populaire, “chassez le naturel, il revient   au galop”.

(suite…)

Oct 4

Comprendre la situation en Catalogne, par Miguel Ortiz Lombardía. Publié dans « Les Crises »

Publié le mercredi, 4 octobre 2017 dans International, Libertés

https://www.les-crises.fr/comprendre-la-situation-en-catalogne-par-miguel-ortiz-lombardia/

 

     Cette lettre naît d’un désarroi, celui de voir le peu d’intérêt des médias “alternatifs” français, au moins la longue liste de ceux que je suis couramment, pour ce qui est en train de se passer en Catalogne. Elle cherche aussi à renseigner mes amis et à partager avec eux mon point de vue sur ce sujet. Parce qu’évidemment, je peux seulement vous faire partie de mon interprétation des faits que je connais. Je vous invite fortement à aller en trouver d’autres.

Nous avons appris l’importance d’être informés sur ce qui se passe ailleurs, autant par vrai souci pour la vie d’autrui que pour mieux comprendre ce qui nous arrive, ici et maintenant. Nous savons aussi que les grands médias nous offrent une vision du monde qui correspond, presque exclusivement, aux points de vue culturels et aux intérêts matériels et symboliques de la classe que les possède. C’est pourquoi les gens qui ne partageons pas ces points de vue, ces intérêts, cherchons à prendre des nouvelles du monde aussi, quoique souvent avec difficulté, par d’autres moyens. On réussit ainsi à trouver des informations sur les vies et les parcours des migrants qui arrivent ou tentent d’arriver aux portes de notre forteresse, sur les résistances kurdes, palestiniennes, sahraouis et autres, sur les luttes des peuples africains et amérindiens contre les fléaux combinés des inégalités, de l’oppression, de l’extractivisme, sur celles en Grèce contre l’asphyxie économique et culturelle programmée par les technocrates de l’UE.

(suite…)

Oct 2

CATALOGNE. . .

Publié le lundi, 2 octobre 2017 dans International, Libertés

Sep 26

Déclaration de solidarité avec le peuple Catalan des organisations indépendantistes des nations sans État sous domination française

Publié le mardi, 26 septembre 2017 dans International, Langues Régionales et minoritaires, Libertés, Non classé

A l’occasion d’une marche de solidarité avec le peuple catalan sur le Menez Bré en Bretagne, dans le cadre de l’université d’été de la Gauche Indépendantiste Bretonne, a été rendu public un document unitaire. Il s’agit d’un manifeste de solidarité avec le peuple catalan signé par de nombreuses organisations évoluant dans les nations sans état sous domination française. Il souligne les implications dans l’état français du processus catalan et appelle à renforcer le mouvement de solidarité avec le peuple catalan.

Manifeste de solidarité avec le peuple catalan.

   Le 1er octobre, le peuple catalan est invité à se prononcer sur l’indépendance de la Catalogne dans le cadre d’un référendum auto-organisé dont la légalité est contestée par le pouvoir Espagnol.

Les mesures d’intimidation diverses se succèdent : perquisitions des entreprises susceptibles de fabriquer du matériel de vote, déploiement ostensible de l’armée et de la police espagnoles, tentative d’interdiction du site internet de promotion du référendum, convocation judiciaire de plus de 700 élus s’étant engagés à favoriser dans leurs communes la tenue du vote, restrictions du droit de réunion…

Nos organisations implantées dans des nations sans état sous domination française tiennent à réaffirmer leur soutien :   

  • Au droit inaliénable et légitime du peuple catalan à choisir sans contrainte et sans peur son avenir.

  • Son droit à proclamer à l’issue de ce vote une république catalane indépendante.

Par ailleurs, elles invitent les démocrates, les peuples et les travailleurs du monde et en premier lieu dans l’état français à exprimer publiquement leur soutien au peuple catalan qui fait vaciller par sa détermination à voter un régime monarchique vieillissant issue de la dictature franquiste.    (suite…)

Sep 26

APPEL Européen Pour le droit à l’avortement dans toute l’Europe ! Mobilisations partout en Europe le 28 septembre 2017.

Publié le mardi, 26 septembre 2017 dans Féminisme, Libertés

jeudi 28 septembre 2017 à 18h
Rassemblement  devant l’Hôtel Dieu Saint Jacques, 2 Rue Viguerie,  Toulouse

   En solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, après la lutte exemplaire des femmes espagnoles en 2014, polonaises en 2016, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe.

Aujourd’hui, le droit à l’avortement au sein de l’Europe relève de    la compétence de chaque État.

Interdit à Malte, sous hautes contraintes en Irlande, en Hongrie et en Pologne. le droit à l’avortement, même légalisé est, peut ou pourrait être remis en question par le maintien de la clause de conscience des médecins (Italie), l’absence de structures hospitalières adéquat (Grèce, Bavière), les restrictions de personnels et les suppressions des centres pratiquant l’avortement lors de restructurations hospitalières (France), et, dans tous les pays, par l’élection de gouvernements réactionnaires, conservateurs et rétrogrades.

    Nous réaffirmons que :

• L’accès à l’avortement est un droit ;

• L’avortement est un choix personnel – mon corps m’appartient, je choisis ma vie ;

• Des moyens financiers doivent être donnés pour que les centres pratiquant l’avortement et les centres de planification soient accessibles à toutes sur les territoires ;

(suite…)

Sep 22

L’heure est à l’autogestion, par Yvan Craipeau (1977)

Publié le vendredi, 22 septembre 2017 dans Autogestion

Publié dans « Tribune socialiste » n° 739, du 1er mai 1977, ce texte d’ Yvan CRAIPEAU* se montre, 40 ans plus tard, d’une actualité brûlante .

Il éclaire particulièrement comment ce thème, désormais au cœur des débats du mouvement ouvrier, s’est construit dans les luttes comme au sein du courant dont nous sommes « continuateurs ».

     La référence à l’autogestion symbolise en mai 1968 les aspirations des travailleurs à prendre en main leurs propres affaires. Dans l’entreprise et la production, mais aussi dans la vie quotidienne. Elle recoupe des aspirations semblables à l’Université, à l’école et dans tous les secteurs d’activité. 

C’est sans doute à Nantes que l’alliance des ouvriers, des étudiants et des paysans travailleurs s’affirme alors avec le plus de force et préfigure, pendant quelques jours, le pouvoir des travailleurs. 

(suite…)

Sep 22

(Re)CONSTRUIRE, (Re)FONDER la GAUCHE ?

Publié le vendredi, 22 septembre 2017 dans A Gauche. . . toute !, Alternatives et Autogestion

Reconstruire la gauche ?
Plutôt que des discussions d’appareils « par en haut », nous proposons de cheminer ensemble pour bâtir en commun, à partir des luttes auxquelles nous prendrons part, des expérimentations que nous mettrons en place, des analyses que nous en tirerons.

Le cadre de notre action? Ces quelques pistes, nos « piliers » :

(suite…)

Sep 20

La démocratie est en danger en Espagne ! Réaction de Jean ORTIZ au « Coup d’État » en Catalogne

Publié le mercredi, 20 septembre 2017 dans Libertés, No Pasaran !

La démocratie est en danger en Espagne

 

    Menacée non par les « indépendantistes » catalans, mais par le comportement brutal, répressif, néo-franquiste, du Parti populaire.

Nous devons condamner avec la plus grande énergie, et colère, le véritable coup d’Etat de Rajoy en Catalogne. Des sièges officiels de la Generalitat, de partis politiques « indépendantistes » ont été perquisitionnés, des documents et du matériel électoral saisis, des responsables politiques arrêtés. Cela nous ramène aux heures noires du franquisme.

Le gouvernement du Parti populaire, élu par la fraude et la corruption, doit laisser les Catalans décider librement de leur avenir. Le « modèle » issu de la « Transition » a fait naufrage. Quelles que soient nos positions respectives sur le « problème catalan », nous ne pouvons tolérer ce coup de force du PP contre le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Seul un dialogue véritable, dans le respect des prérogatives et propositions des différentes institutions, des élus, des choix populaires, pourra éviter l’irréparable. La stratégie de la tension du gouvernement Rajoy, délibérée, instrumentalisée, peut déboucher sur un bain de sang. Le calcul des néo-franquistes est revanchard, politique et politicien. La démocratie espagnole, certes bancale, traverse sans doute sa plus grave crise depuis le « Tejerazo ». Les classes dominantes s’accrochent à la défense du « modèle » pour préserver leur statut et les profits capitalistes.

Ne nous taisons pas ! La situation en Catalogne concerne tous les démocrates. Oui à une Espagne de toutes les Espagne !

Jean Ortiz

Sep 16

Notre 4 pages de rentrée :

Publié le samedi, 16 septembre 2017 dans Alternatives et Autogestion

Issu du Chantier d’été d’Alternatives et Autogestion, notre « 4 pages » de rentrée ». . Nous avons commencé à le distribuer lors des manifs du 12 septembre. A Albi, à Nice, à Mulhouse, à Chambéry et là où notre mouvement est présent !

(suite…)

Sep 13

Loi travail 2 (XXL) : pour annuler 1936, 1945, 1968, 1981… dimanche 10 septembre 2017, par Christian Mahieux*

Publié le mercredi, 13 septembre 2017 dans TRAVAIL

Les dispositions antisociales de la loi Travail 2 sont nombreuses. La CGT, l’Union syndicale Solidaires, la CNT-SO, mais aussi le Syndicat des Avocats de France, le Syndicat de la Magistrature ou encore la Ligue des Droits de l’Homme ont produit des analyses pertinentes et complètes. Nous nous attarderons ici sur le seul volet relatif au fait syndical. 

Il comprend deux aspects :   

1° la disparition des instances représentatives du personnel CHSCT, DP et CE [1], remplacées par un Comité Social et Economique aux contours encore incertain mais dont il est déjà acté qu’il entérinera la suppression de plusieurs attributions et droits des délégations actuellement existantes ;   

2° l’extension des moyens donnés à l’employeur de contourner les sections syndicales d’entreprise, pour imposer des mesures, même très majoritairement refusées par celles-ci.  D’où viennent ces droits des travailleurs et des travailleuses dont le patronat est en passe d’obtenir la suppression ?     

(suite…)

Sep 11

Non à cette loi Bleue Marine !

Publié le lundi, 11 septembre 2017 dans Communiqués de Presse, Libertés

Qu’avons-nous fait pour mériter cela ?

     La loi instaurant l’état d’urgence date du 31 mars 1955 et a été votée pour lutter contre le soulèvement du peuple algérien et ceux qui le soutenaient.

Elle a aussi été votée pour éviter de recourir à l’état de siège qui ne s’appliquait qu’en cas de guerre et le pouvoir refusait de qualifier ces « évènements » de guerre.

A l’époque, le député socialiste, – oui socialiste ! -, Francis Vals, rejette cette loi « qui remplace la dictature militaire par la dictature policière ».

Cette loi exceptionnelle pour circonstances exceptionnelles   restreint dangereusement les libertés des citoyens. Elle est fondée sur le soupçon, elle fait de nous tous des suspects.

Aujourd’hui, le gouvernement d’union de la droite et de la droite se propose de rendre permanentes les dispositions de cette loi liberticide.

On ne défend pas la démocratie en la réprimant.

On ne protège pas les citoyens en les soupçonnant.

Nous n’accepterons pas cette loi bleue marine !

Sep 9

Vers une Réduction (massive) du Temps Travaillé !

Publié le samedi, 9 septembre 2017 dans Alternatives et Autogestion, TRAVAIL

POUR MIEUX COMBATTRE LES MESURES PATRONALES ET GOUVERNEMENTALES, METTRE EN AVANT NOS PROPOSITIONS !

Une de celles-ci : la Réduction (massive. . .) du Temps Travaillé. ..
Pour créer massivement des emplois. . .

Pour initier la conversion écologique de nos activités
Pour reprendre nos vies en main. . .

Sep 6

DROIT D’EXISTER POUR TOU.TE.S !

Publié le mercredi, 6 septembre 2017 dans Alternatives et Autogestion

RÉSISTER, défendre nos acquis et nos conquis, c’est louable et nécessaire.

Cependant, nous ne saurions  nous en contenter !

Accompagnons nos actes de propositions. . .

Autour de DROITS NOUVEAUX à CONQUÉRIR !

Sep 4

« Ne me parlez pas de loi travail, c’est une loi dividendes ! » Gérard FILOCHE

Publié le lundi, 4 septembre 2017 dans Social, TRAVAIL

Inversion des normes, négociations d’entreprise, fin du CDI, régimes spéciaux, financement de la protection sociale… L’ancien inspecteur du travail décrypte la « réforme » du droit du travail.

       Quel est selon vous l’esprit de la nouvelle loi travail que souhaite imposer le gouvernement ?

Ces ordonnances concernant le droit du travail visent à faire travailler plus les salariés, pour moins cher, à augmenter les marges des entreprises et à faciliter les licenciements. Elles vont affaiblir l’état de droit au sein des entreprises, ce que l’on appelle l’ordre public social, et à soumettre les salariés aux desiderata de leurs employeurs dans les entreprises quelles que soient leurs tailles, et ce au détriment de la branche et de la loi.

Il faut rappeler que le contrat de travail implique un rapport de subordination juridique permanent entre le salarié et celui qui l’emploie. Le code du travail est la contrepartie de cette subordination, il relève des droits de l’homme et de la femme au travail. Il s’agit d’un droit universel qui ne peut être morcelé « boutique par boutique ».

(suite…)

Août 25

ANTI CAPITALISTES !

Publié le vendredi, 25 août 2017 dans Alternatives et Autogestion, Construire des alternatives

 

Prenons nos vies en main !

Une alternative au capitalisme : l’AUTOGESTION SOCIALE et SOCIALISTE . . .

Prenons nos vies en main : une alternative au capitalisme, l’autogestion socialiste !

Août 25

Vous avez dit « État d’Urgence » ?

Publié le vendredi, 25 août 2017 dans Alternatives et Autogestion, Libertés

Juil 29

Cette France n’est pas la nôtre.

Publié le samedi, 29 juillet 2017 dans Communiqués de Presse

    De Nice à Calais, la réponse du gouvernement à la venue de réfugiés est la répression.

Cette politique réactionnaire, dénoncée et condamnée par les associations et le Défenseur des Droits Jacques Toubon, est la preuve que ce gouvernement d’amateurs a peut-être la vision d’une économie ouverte à tous les vents mauvais du libéralisme mais n’a aucun sens de ce qu’est une politique. Surtout, sur ce point, ils se cramponnent à l’idée fausse que les réfugiés viennent ici alors qu’ils ne font que fuir là-bas.

Ce flux ne s’arrêtera que lorsque les conditions de misère, de guerre, d’exploitation, de violence, de famine, de dictature, de sécheresse, d’injustice…cesseront.

En attendant, ce qui doit cesser, c’est la maltraitance infligée à    ces    réfugiés, fragiles, démunis. Nous exigeons que la France, la nôtre, soit terre d’accueil et de soutien aux plus malheureux et que le Ministère de l’Intérieur ne se contente pas d’être le Ministère de la Police.

De Calais à Nice, du Nord au Sud, nous proclamons que les déshérités du monde sont ici chez eux !

Juil 23

L’autogestion ? Une direction. . .

Publié le dimanche, 23 juillet 2017 dans Alternatives et Autogestion

Peu de groupes se réfèrent à l’autogestion et pourtant c’est bien une direction ouverte, à suivre, à expérimenter, qui correspond aux besoins d’aujourd’hui …

 

 

Juil 23

Une démarche ouverte . . .

Publié le dimanche, 23 juillet 2017 dans Non classé

   Chacun fait de la politique depuis sa sensibilité.
Mélangez vous. . . C’est déjà une approche politique !

Des piliers : Autogestion, Féminisme, Écologie (radicale. . .), Solidarités, Anti racisme, Internationalisme, Vivre Ensemble, . . .
Un fil conducteur : « Résister – Se Révolter – Expérimenter – Proposer – Coordonner »
Chacun.e peut y prendre part : la
démarche est ouverte à qui le souhaite et vient en  « acteur/actrice » . . .
Retroussons nos manches !

Juil 18

Apporter sa pierre. . .

Publié le mardi, 18 juillet 2017 dans Alternatives et Autogestion

Juil 15

Construire une « force » nouvelle. . .

Publié le samedi, 15 juillet 2017 dans Alternatives et Autogestion

Construire une « force » nouvelle, – un  « parti-mouvement » –

  • non pour « conquérir le pouvoir », même « au nom du peuple », mais pour construire le pouvoir du peuple par lui-même : démocratie directe, démocratie active, société autogestionnaire …

Nous nous proposons de prendre notre part dans la reconstruction nécessaire de la gauche…
Une gauche qui accompagne les aspirations populaires plutôt que préparer les élections…
Une gauche autogestionnaire, sociale, solidaire, féministe, anti raciste, écologiste . . .

Des chemins divers et diversifiés sont à explorer et à emprunter… Nous nous proposons de les explorer et de les emprunter.

Le chemin que nous proposons passe par une « révolution lente », par l’expérimentation sociale, écologique, culturelle…  (pas nécessairement par les urnes – même si nous ne récusons pas cette voie …)

Vous avez des choses à faire avec nous !

Nous avons des choses à faire avec vous !

Pourquoi ne pas nous rejoindre dans cette aventure, pour une construction commune ?

Pour en savoir plus
A propos de notre charte

Juin 19

Mais, pourquoi ?

Publié le lundi, 19 juin 2017 dans Alternatives et Autogestion

 Construire une « force » nouvelle, – un « parti-mouvement » – non pour « conquérir le pouvoir », même « au nom du peuple », mais pour construire le pouvoir du peuple par lui-même ; démocratie directe, démocratie active, société autogestionnaire. . .

Nous nous proposons de prendre notre part dans la reconstruction nécessaire de la gauche. . . Une gauche qui accompagne les aspirations populaires plutôt que préparer les élections. . .

Une gauche autogestionnaire, sociale, solidaire, féministe, anti raciste, écologiste . . .

Des chemins divers et diversifiés sont à explorer et à emprunter. . .

Nous nous proposons de les explorer et de les emprunter.

Le chemin que nous proposons passe par une « révolution lente », par l’expérimentation sociale, écologique, culturelle . . . pas nécessairement par les urnes – même si nous ne récusons pas cette voie . . .)

Vous avez des choses à faire avec nous !

Nous avons des choses à faire avec vous ! 

Pourquoi ne pas nous rejoindre dans cette aventure, pour une construction commune?

(suite…)

Juin 19

(Re)CONSTRUIRE. . .

Publié le lundi, 19 juin 2017 dans Alternatives et Autogestion

      Le moment est venu de participer – avec nos moyens et les valeurs et projets qui sont les nôtres -, à la reconstruction de la gauche…

Une gauche qui accompagne les aspirations populaires plutôt que préparer les élections. . .

Une gauche autogestionnaire, sociale, solidaire, féministe, anti raciste, écologiste . . .

Des chemins divers et diversifiés sont à explorer et à emprunter. . .
La route sera longue. . .

Dès les Journées d’été d’Alternatives et Autogestion , « Chantier d’été », du 18 au 21 août près de Castres (81).

 

 

Mai 27

CONFLUENCES 81 ? Parlons-en. . .

Publié le samedi, 27 mai 2017 dans Confluences 81, Non classé

http://confluences81.fr/

Confluences 81 est un petit  journal « Profondément de gauche, pour l’écologie, pour transformer demain la société » (c’est le sous-titre !).

Il a commencé en mai 2017 sa 22ème année de parution ininterrompue !

Bref historique

Au mois d’avril 1996 paraît le n°1 de Confluences 81. Il est créé par le groupe politique Tarnais « Convention pour une Alternative Progressiste », lui-même issu des Comités Juquin. Avec la création des Alternatifs en 1998, la CAP adhère à ce nouveau mouvement et le groupe Tarnais continue à publier 6 fois par an un numéro allant de 4 à 8 pages. Les Alternatifs ont depuis mars 2015 laissé place à Alternatives & Autogestion

Progressivement le journal passe à 16 puis à 20 pages, avec un dossier central de 4 pages, toujours sur un rythme bimestriel.

(suite…)

Mai 14

Lire et s’abonner à NRVV !

Publié le dimanche, 14 mai 2017 dans Alternatives et Autogestion

Pour nos luttes,

      Pour parler des Alternatives que nous expérimentons. . .

          Pour préparer les conditions d’une société autogestionnaire. . .

Nous vous proposons de vous abonner à NRVV, journal pour l’autogestion (le Noir), la solidarité (le Rouge), l’écologie (le Vert), le féminisme (le Violet) ?

NRVV, n’est certes pas un journal de fond, qui fait des analyses sur l’état du monde, la paupérisation des classes moyennes, les media, les loisirs, les chances de tel ou telle candidat-e ….

C’est encore moins un ouvrage théorique apte à renforcer votre éducation et votre capacité à débattre sérieux contre les ennemis de classe et leurs collabos. Toutes choses importantes, nécessaires même, mais qu’on peut trouver ailleurs.

La politique, c’est aussi des coups de cœur, des enthousiasmes, des petites victoires contre l’oppression, le fatalisme, le défaitisme.

Dans NRVV, on trouve du vécu, du ressenti de camarades, dans leurs vies militantes ou leur vie tout court. Des nouvelles des luttes, des expériences en cours, des régions, à travers des récits concrets, des émotions avec une petite touche de savoir et de culture en plus, pas pédante pour un sou.

On le lit aussi avec plaisir parce qu’il n’est pas besoin d’avoir blanchi sous le harnais militant pour comprendre ce qu’il relate.

(suite…)

Mar 31

Charte de l’adhérent.e d’Alternatives et Autogestion.

Publié le vendredi, 31 mars 2017 dans Alternatives et Autogestion

En février dernier, un rassemblement d’adhérent.e.s d’Alternatives et Autogestion a travaillé autour de diverses  problématiques. Parmi celles-ci : qu’est-ce qu’  « adhérer à Alternatives et Autogestion » ?  Qu’est ce qu’être adhérent.e ?  Comment puis-je adhérer ?

Parmi les questions que nous avons débattues, celle de la dissociation entre « cotisation » et « adhésion »,  celle de « qui vote », de qui « prend part aux décisions »? Cotiser pour « acheter son droit de vote » ?

Cette »Charte de l’adhérent.e » est issue de nos travaux .  L’accepter, (la signer ?) devient « l’acte d’adhésion » à Alternatives et Autogestion

Charte de l’adhérent.e d’Alternatives et Autogestion :

    En adhérant à Alternatives et Autogestion, je souscris aux orientations politiques* du  mouvement et  contribue – en fonction de mes moyens – à sa construction,  à son développement et son financement :

– apporte des idées, les discute (et discute celles des autres), les améliore, choisit, décide, participe à la mise en actes de celles-ci.

– contribue à la diffusion de nos idées (par mél, blog, réseaux sociaux, tractage, affichage, et tout autre moyen discuté collectivement.)

–  contribue au renforcement des moyens humains et/ou matériels nécessaires au développement de notre mouvement.

– représente notre mouvement dans des rencontres, réunions ou actions et y présente ou défend nos positions et propositions. . .

Toute personne âgée de 16 ans peut être adhérente et prendre part à la vie   d’Alternatives et Autogestion. Plus jeune, elle le peut, avec l’accord de ses représentant.e.s légaux.

– Tout.e adhérent.e participe de plein droit à l’ensemble des décisions (tant locales que régionales et nationales).

– Tout.e adhérent.e dispose d’un « droit d’objection » et peut refuser d’appliquer une décision (à laquelle il a/elle a pris part) avec laquelle il/elle n’est pas en accord.

– Un.e adhérent.e à Alternatives et Autogestion peut être adhérent.e à d’autres partis et mouvements proches.

*voir ci-dessous  « Principales orientations et propositions »

(suite…)

Fév 22

Alternatives et Autogestion : un mouvement à découvrir? Mieux connaitre? Faire connaitre ? Rejoindre ?

Publié le mercredi, 22 février 2017 dans Alternatives et Autogestion

Nos axes politiques

Alternatives & Autogestion rassemble des femmes et des hommes qui se retrouvent autour de quatre piliers :

 

Noir pour l’autogestion, les expérimentations, les pratiques alternatives.

Rouge pour la justice sociale, le bien commun, l’égalité et les solidarités.

Vert pour l’écologie radicale, l’objection de croissance et l’antiproductivisme. 

Violet pour le féminisme, l’anti-sexisme et les antiracismes.

Ils constituent les bases d’un projet anticapitaliste en France et en Europe.  Projet de transformations sociales et écologiques en profondeur, qui ne peut exister et se développer sans une démocratie active autogestionnaire à tous les niveaux de la société et au plus près des citoyens.

Pour nous joindre : 

www.alternatives-et-autogestion.org

contact@alternatives-et-autogestion.org

Nous contacter dans le Tarn et proche région : 

http://alternatifs81.fr/

81@alternatives-et-autogestion.org

Pour en savoir plus sur nos orientations,  lire notre carte de visite : http://alternatives-et-autogestion.org/blog/notre-carte-de-visite/

(suite…)

Jan 15

Entretien avec Charles PIAGET « . . .à propos du travail »

Publié le dimanche, 15 janvier 2017 dans A Gauche. . . toute !, TRAVAIL

 Au printemps 2015, en pleine lutte contre la loi-travail, nous avons posé à Charles PIAGET, figure emblématique de la lutte des LIP en 1973, quelques questions à propos du travail. . . Ce qu’il nous a  dit  entre en résonance avec la problématique mise en avant dans la lutte

ch-piaget    Quelle a été ta première approche du travail ?

Charles PIAGET : Lorsque je suis sorti de l’école (trois ans d’enseignement  en mécanique), j’avais le sentiment d’être formé théoriquement mais pas pratiquement. Je me rendais compte à quel point nous étions déficients, par exemple par rapport aux machines..

Je ne connaissais pas le monde de l’entreprise. Et l’entreprise, on ne la visitait pas. Quelqu’un vous amenait à votre poste et vous n’aviez pas le droit d’en bouger, d’aller voir à côté comment ça se passait. .  .Ce pouvait causer votre licenciement. Tout était cloisonné. C’est dans ce contexte que j’ai découvert mon métier de mécanicien-outilleur : fabriquer l’outillage nécessaire à la fabrication des montres.

 Nous étions une dizaine de jeunes, sortant de lycées professionnels, fraichement embauchés  et là, première surprise, nous nous sommes rendu compte que les anciens refusaient de nous montrer quoi que ce soit, de nous donner le moindre conseil. La concurrence. . . Ils nous considéraient comme de « futurs concurrents » qui risquaient de « leur piquer leur place ». Ils avaient de bons salaires. Au sortir de la guerre,  il y avait besoin de professionnels qualifiés.  .

(suite…)

Déc 4

Il ne s’agit pas. . . .

Publié le dimanche, 4 décembre 2016 dans Construire des alternatives, Non classé

soyons-libres-et-ingouvernables    Il ne s’agit pas de donner la priorité à une participation aux scrutins électoraux à dates fixes, mais bien plus de vivre et coordonner sur le terrain les expériences nouvelles mises en œuvre chaque jour.

Il ne s’agit pas d’élire un ou des chefs pour exercer un hypothétique pouvoir politique, mais au contraire de regrouper les citoyen-ne-s concernées par une question qui les touche de près et de trouver en commun les façons d’y remédier.
Il ne s’agit pas d’énoncer de grandes théories ou de belles   Logo Alternatives et Autogestion promesses, mais d’agir concrètement sur le terrain des luttes et sur celui de la construction d’une société différente, avec les associations, les syndicats et les forces sociales qui ont déjà les mains dans le cambouis.

Sep 24

Deuxième exode rural? RELOCALISONS l’économie et faisons revivre la gauche ! Pierre NOEL (2010) Tribune libre

Publié le samedi, 24 septembre 2016 dans Construire des alternatives

décidons chez nous1er épisode: le lien vers deux articles posant la question de la dévitalisation de bourgades rurales :

https://resistanceinventerre.wordpress.com/2016/08/09/linquietante-devitalisation-des-bourgs-la-france-vit-un-deuxieme-exode-rural/

http://cafe-geo.net/des-bourgs-aux-metropoles-l-habitat-au-centre-ancien/#more-8872

2 ème épisode : un article écrit en 2010 et déjà publié sur ce blog en 2011. Remettons-nous le en mémoire et poursuivons notre réflexion 

Avec en « commentaire », un point de vue de l’auteur -Pierre NOEL – en 2016. Un extrait ?

 » Dans ce charivari des cultures, quelle place peut-il rester à la vie paisible, au voisinage de proximité, à la simplicité des échanges entre personnes humaines, entre elles et la nature, des liens entre êtres vivants, humains, animaux, plantes, à la continuité historique vivante des centres villes telle qu’elle peut se développer en zone rurale ? »

Au moment où, à l’occasion du débat public autour du Projet de Liaison Autoroutière CASTRES – TOULOUSE, nous préparions collectivement notre Cahier d’Acteurs : « Suffit-il de désenclaver le Sud du Tarn ? Non, il faut re-localiser l’économie ! « (http://alternatifs81.fr/?p=1003), certains parmi nous avaient demandé à notre camarade Pierre NOEL (des Alternatifs 65), de rédiger quelques lignes à partir d’une courte intervention faite lors d’un moment de travail de l’AMP (Alternative en Midi Pyrénées).

Il a rédigé le texte ci-après. Il nous semble intéressant de le redécouvrir, quelques mois plus tard, au moment où les thèmes abordés s’invitent de plus en plus dans le débat politique. . .

Relocaliser l’économie, et faire revivre la gauche.

La mondialisation, telle qu’elle est conduite depuis le début des    

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

années quatre vingt, est le fruit d’une mise en concurrence orchestrée par les puissances capitalistes du centre1. Elle porte sur les systèmes fiscaux, sociaux, écologiques et démocratiques, souvent fruits d’historiques luttes des classes qui, par delà leur traduction en droit législatif et réglementaire, marquaient surtout une intention commune, c’est à dire partagée par une majorité culturelle, celle qui se donnait pour dessein d’ouvrir une ère nouvelle de justice sociale et d’émancipation.

(suite…)

Sep 12

Ce tâtonnement, il faut le conserver. . .

Publié le samedi, 12 septembre 2015 dans Articles, Confluences 81

116 dossier page 10 Pilpa 2Entretien téléphonique avec Michel-Henri MAS, animateur des Amis de la Fabrique du Sud (850 adhérent-e-s). La Fabrique du Sud, ce sont, au départ, une vingtaine de coopérateurs qui, après des mois de luttes et moult péripéties, ont pris le relais de PILPA en reprenant leur fabrique de glaces à CARCASSONNE, sous forme de coopérative. Nous lui avons posé quelques questions, en prélude à la journée du 26 septembre.

Confluences 81 : A l’heure où la plupart des luttes , lors des fermetures d’entreprises visent surtout à permettre de gagner un maximum de droits et d’indemnités pour les salariéEs (“partir avec la valise”), comment les “Pilpa” en sont-ils arrivé à reprendre leur entreprise, qui plus est sous forme de “coopérative” ?

Michel MAS : C’est le résultat d’un long processus dans lesquels différents éléments ont contribué à l’élaboration, à la maturation puis à la mise en œuvre de ce projet. Le parcours des personnes, très attachées à l’entreprise, le fait que celle-ci ait été vendue à un fonds d’investissements – qui ne voulait pas vendre à des concurrents – a été un des éléments forts. Des discussions au forum social de la fête de l’Huma, avec l’association A2P, au sein de la fédération agroalimentaire de la CGT-en particulier avec les Fralib -, avec Claude KOWAL (Association pour l’Autogestion) ont persuadé certainEs salariéEs de tenter l’aventure.

(suite…)

Juin 17

CHARTE MUNICIPALE ET INTERCOMMUNALE DES ALTERNATIFS POUR LES ÉLECTIONS DE 2014


 Les Alternatifs se sont dissous en mars 2015, mais leurs idées subsistent. . .
Un des buts d’Alternatives et Autogestion est de contribuer à « faire vivre » les idées des Alternatifs, en favorisant leur mise en actes. . . Nous remettons en avant ici, la « CHARTE MUNICIPALE ET INTERCOMMUNALE DES ALTERNATIFS POUR LES ÉLECTIONS DE 2014  »

Des idées à reprendre, à approfondir, à mettre en œuvre.
Alternatives et Autogestion 81

La lettre des élus Alternatifs n°66 mai 2013

Lisez désormais en ligne « La Lettre des élus Alternatifs et des acteurs locaux ».
Abonnement indiqué dans chaque numéro couplé avec « Rouge et Vert », le journal des Alternatifs.

SOMMAIRE de ce numéro spécial :
CHARTE MUNICIPALE ET INTERCOMMUNALE DES ALTERNATIFS POUR LES ELECTIONS DE 2014 (suite…)

Nov 19

DEBAT LANGUES REGIONALES ET MINORITAIRES

Publié le samedi, 19 novembre 2011 dans Langues Régionales et minoritaires, Notre Projet

                          DEBAT LANGUES REGIONALES ET MINORITAIRES

           Le Parti de Gauche a fait connaître sa position sur les langues régionales et minoritaires.
Voici l’apport de l’Exécutif des Alternatifs au débat , il s’appuie pour l’essentiel sur une contribution de notre camarade Gilbert Dalgalian.

 

Cher-e-s camarades du Parti de Gauche,

 

Nous avons eu connaissance de votre motion « A propos des langues régionales et minoritaires ».

Avant d’entrer dans le fond de cette question, permettez-nous d’exprimer notre étonnement sur le principe et le moment choisis (suite…)

Sep 18

LETTRE OUVERTE à Jean Luc MELENCHON

Publié le dimanche, 18 septembre 2011 dans Non classé

         Cette lettre a été envoyée à POLITIS par 3 citoyens militant pour une Alternative à cette société.

         Elle porte sur le rapport à la candidature Melenchon) , mais porte aussi sur le fond du projet du Front de Gauche.

 Notre lettre ouverte, comme son nom l’indique, tente d’éviter les a priori et jugements définitifs sur l’homme ou les idées qu’il défend, sans faux semblants dans nos critiques et nos interrogations.

Tout d’abord, nous nous adressons à un homme pour (suite…)

Juil 25

3ème « devoir » de vacances : Pour le « parti-mouvement »

Publié le lundi, 25 juillet 2011 dans Autogestion, Kézako Les Alternatifs, Notre Projet

Crise des Institutions, crise des organisations, quelles pistes rechercher ?

Les Alternatifs posent le problème dans une perspective autogestionnaire, sous l’angle de pratiques de démocratie active.

Nous publions ci -dessous un texte de notre camarade Bruno DELLA SUDDA, en introduction à un atelier de l’Université d’été 2010 de la FASE, à AUBAGNE.

Ce texte reprend,  sur cette question, les orientations  travaillées à l’occasion  de notre Congrès de Lyon (2008).

.  Elles sont le reflet d’une réflexion collective menée à un moment donné, et restent susceptibles d’être améliorées, enrichies constamment, par de nouveaux apports, d’autres réflexions

Nous  avons conservé ici la forme orale de cette intervention.

 

POUR LE PARTI-MOUVEMENT

S’organiser ne va pas de soi, tout au moins dans des structures et les cadres établis telles que les associations, les syndicats et les forces politiques : après tout, pour mener des luttes et participer à des mobilisations, ce n’est pas indispensable

Et ce point de vue est renforcé par la méfiance généralisée vis-à-vis de l’ensemble des cadres établis, c’est aujourd’hui une donnée lourde, liée au processus d’individuation mais aussi à la crise du projet d’émancipation et aux pratiques de manipulation des associations et des syndicats par les forces politique de gauche, toutes tendances confondues, tous éléments constitutifs de la crise de la représentation politique.

Pourtant, et c’est une évidence pour celles et ceux qui sont présent-e-s ici, s’organiser est indispensable : le patronat et les tenants du capitalisme financier le font, – de même que la droite qui est à leur service -, et ce depuis près de deux siècles, et la construction indispensable d’un rapport de force, pour résister et passer à la contre-offensive, nous impose de nous organiser.

C’est vrai de manière générale

Et c’est vrai aussi de manière particulière, sur le plan politique.

C’est ce qui fonde l’option du « parti-mouvement ».

Pour traiter le sujet de ce débat, quelques éléments de réflexion  sur (suite…)

Juin 6

RTT : UNE REDUCTION MASSIVE POUR EN FINIR AVEC LE TRAVAIL ALIENANT

Publié le lundi, 6 juin 2011 dans Les Alters dans les luttes, Notre Projet

Un nouveau texte de la Commission Sociale des Alternatifs, en écho à l’atelier « Travailler moins pour travailler tous ! « de la rencontre d’AUCH du 28 mai dernier. . .

RTT : UNE REDUCTION MASSIVE 

            POUR  EN FINIR AVEC LE TRAVAIL ALIENANT

Le rendez vous raté des  35 heures en 1999 a échaudé bien des tenants de la réduction du temps de travail, en particulier le  mouvement syndical. Pourtant elle demeure un outil pour enrayer et réduire le chomage et un levier indispensable de la transformation sociale et écologique.

La volonté de réduire le temps de travail est au coeur des (suite…)

Juin 5

REVENDIQUER LA SECURITE SOCIALE PROFESSIONNELLE

Publié le dimanche, 5 juin 2011 dans Alter'actu, Notre Projet

Avec ce texte de Jean Louis LE BOUHRIS, contribution à notre Congrès de ROUEN (novembre 2010), nous proposons une illustration du texte de congrès sur un point particulier : la Sécurité Sociale Professionnelle.

En explicitant quel type de mesure a notre préférence, nous espérons stimuler le débat et la réflexion sur ce sujet en chantier.

 

REVENDIQUER LA SECURITE SOCIALE PROFESSIONNELLE

La gauche sociale libérale a encore été prise à contre pied par Sarkozy !  Cette fois-ci, par la promulgation du RSA.

Péniblement, la critique s’est focalisée sur le financement,  sans jamais s’attaquer à la logique des mesures avancées.

Cela se comprend aisément. Quand Jospin siffle la fin du mouvement des chômeurs, il se refuse à (suite…)