Flux RSS
Déc 16

Notre-Dame-des-Landes : appel à mobilisation le 10 février 2018

Publié le samedi, 16 décembre 2017 dans Communiqués de Presse, Ecologie

Communiqué de presse du mouvement anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes envoyé aux médias le vendredi 15 décembre suite à la remise du rapport des médiateurs au Premier Ministre :

Notre-Dame-des-Landes : appel à mobilisation le 10 février 2018

   Le mouvement anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes a pris acte du rapport des médiateurs et attend la décision du gouvernement.

Quelle que soit cette décision, l’ensemble du mouvement appelle à une mobilisation sur la zad, le samedi 10 février, date de l’échéance de la Déclaration d’Utilité Publique (DUP).

Signataires : Acipa, Coordination des Opposants, COPAIN, les Naturalistes en Lutte, des habitants.e.s de la zad

Nov 29

Blog « Du Grain à Moudre » et liberté d’expression : notre soutien !

Publié le mercredi, 29 novembre 2017 dans Communiqués de Presse, Libertés

     Pendant 2 ans, le blog citoyen « Du grain à moudre » s’est livré à un travail d’informations argumenté, principalement sur la ville de Saint-Sulpice et ses alentours. Dgam s’est, entre autres, intéressé aux diverses péripéties de la mandature Rondi, et s’est affirmé au fil des mois comme une source fiable d’information de la gestion de celle-ci. Au fil du temps, Dgam, avec son profil clairement à gauche, a réussi à fidéliser ses visiteurs, sans doute au-delà de son positionnement revendiqué.  Lors de sa désactivation ce blog citoyen comptait 94 membres et une moyenne d’environ 300 visites quotidiennes.

Evidemment, Dgam ne faisait pas l’unanimité sur ses prises de  position et les élections municipales anticipées de Saint-Sulpice arrivant, les articles de Dgam semblaient déplaire de plus en plus à certains. Un colistier de Mme Rondi n’a pas apprécié que  ce blog cite son nom et une citation de Ron Hubbard qu’il avait lui-même choisie pour se présenter sur le site officiel de campagne de Mme Rondi. Après plusieurs plaintes pour abus auprès de l’hébergeur de Dgam et diverses menaces, il a obtenu la désactivation de Dgam.

Comble de l’inconséquence, après avoir affirmé le jeudi 23 novembre que son choix de la citation du scientologue n’était pas une bourde et qu’il l’assumait entièrement et pleinement,  la fameuse citation a, par magie, disparu du site de campagne de Mme Rondi le vendredi 24, le jour même de la désactivation de Dgam….

       La liberté d’expression et celle d’information sont garanties par la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen (article 11) qui a valeur constitutionnelle. Elles sont les conditions d’un débat public contradictoire et nécessaires au fonctionnement de notre démocratie. Cet événement est une atteinte flagrante à ces principes démocratiques et nous les condamnons avec la plus grande vigueur.

      Nous apportons donc notre soutien aux rédacteurs de DGAM et les félicitons pour leur travail. Nous soutenons de même tous ceux qui, sous une forme ou une autre, en partageant leurs idées, opinions, dans le respect de la loi, permettent aux citoyens d’avoir un jugement éclairé et ainsi de participer aux décisions qui les concernent

Fait à Lavaur le 28/11/2017

Le texte ci dessus est validé par :

  • le blog « Et pourquoi pas »

  • le Parti de Gauche tarnais

  • le Groupe d’Actions Territoriales Europe Écologie les verts Lavaur-Graulhet-Saint Sulpice.

  • Alternatives et Autogestion 81 – Groupe local A&A du Vaurais

Sep 11

Non à cette loi Bleue Marine !

Publié le lundi, 11 septembre 2017 dans Communiqués de Presse, Libertés

Qu’avons-nous fait pour mériter cela ?

     La loi instaurant l’état d’urgence date du 31 mars 1955 et a été votée pour lutter contre le soulèvement du peuple algérien et ceux qui le soutenaient.

Elle a aussi été votée pour éviter de recourir à l’état de siège qui ne s’appliquait qu’en cas de guerre et le pouvoir refusait de qualifier ces « évènements » de guerre.

A l’époque, le député socialiste, – oui socialiste ! -, Francis Vals, rejette cette loi « qui remplace la dictature militaire par la dictature policière ».

Cette loi exceptionnelle pour circonstances exceptionnelles   restreint dangereusement les libertés des citoyens. Elle est fondée sur le soupçon, elle fait de nous tous des suspects.

Aujourd’hui, le gouvernement d’union de la droite et de la droite se propose de rendre permanentes les dispositions de cette loi liberticide.

On ne défend pas la démocratie en la réprimant.

On ne protège pas les citoyens en les soupçonnant.

Nous n’accepterons pas cette loi bleue marine !

Août 18

Solidaridat amb el poble catala . . .

Publié le vendredi, 18 août 2017 dans Communiqués de Presse

Barcelone. . .
Non, nous ne nous résignons pas au silence. . .
Non, nous ne cèderons pas à « l’habitude »!
Nice, Paris, Kaboul, Bagdad, Ankara, Londres, Bruxelles, Ouagadougou et ailleurs. . .
Notre réaction est la même. . .
Après Nice, nous écrivions ceci :

Communiqué de presse

Beyrouth, Paris, Orlando, Bruxelles, Istanbul, Syrie, Irak,Ouganda … Nice …

La mort est décidée au nom d’une vengeance obscure, au nom des dieux, des haines, de toutes les phobies.

Chaque mort est un meurtre et mérite l’opprobre.

Comment répondre ?

Comment construire un réel vivre ensemble ?

Certainement pas avec toujours plus de violence sociale et policière (dans les films et dans la réalité) et toujours avec plus d’armes.

Certainement pas en continuant de mettre la biosphère en péril (s’il n’est pas déjà trop tard!).

Allons ! Refusons le désespoir et construisons des chemins permettant la reconnaissance des autres et de nous mêmes, la connaissance des réels besoins de l’humanité.

Certes la route est longue mais pourquoi ne pas tenter dès à présent ces deux pistes

– apprendre dès la petite école à jouer collectivement, à gérer calmement les conflits, à se préoccuper d’autrui

– avoir des formations citoyennes sur le comportement solidaire dans les situations de danger.

Redonnons vie à des mots comme « dignité », « respect », pour tous les êtres vivants.

La résilience de toutes et tous n’est-elle pas l’affaire de chacun-e d’entre nous

Le 18 juillet 2016

Le 17 août 2017

Août 2

Jérusalem : la mobilisation unie du peuple palestinien a payé

Publié le mercredi, 2 août 2017 dans Communiqués de Presse, International

https://www.france-palestine.org/Jerusalem-la-mobilisation-unie-du-peuple-palestinien-a-paye?var_mode=calcul

   Le drapeau palestinien a été hissé sur la mosquée El Aqsa ce 27 juillet, symbole de cette victoire d’un peuple palestinien uni et déterminé qui ne lâchera pas un pouce de ses droits sur l’Esplanade des Mosquées.

En cette année 2017 qui marque les 50 ans de l’occupation de Jérusalem Est et de l’annexion illégale qui s’en est suivie, Netanyahou se serait bien vu terminer le travail et accaparer l’Esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’Islam poursuivant ainsi la dé-palestinisation de la ville. Il aurait ainsi fait sauter le statu quo qui en accorde la juridiction à la Jordanie.

Il est vrai que pour Netanyahou, statu quo signifie – comme c’est  le  cas en Cisjordanie – perpétrer une occupation toujours plus violente, aller toujours plus loin dans la dépossession et imposer la politique du fait accompli à tous.

La promptitude de Netanyahou à utiliser des faits de résistance pour enclencher des faits de guerre n’est plus à démontrer tout comme sa volonté de transformer en conflit   (suite…)

Juil 29

Cette France n’est pas la nôtre.

Publié le samedi, 29 juillet 2017 dans Communiqués de Presse

    De Nice à Calais, la réponse du gouvernement à la venue de réfugiés est la répression.

Cette politique réactionnaire, dénoncée et condamnée par les associations et le Défenseur des Droits Jacques Toubon, est la preuve que ce gouvernement d’amateurs a peut-être la vision d’une économie ouverte à tous les vents mauvais du libéralisme mais n’a aucun sens de ce qu’est une politique. Surtout, sur ce point, ils se cramponnent à l’idée fausse que les réfugiés viennent ici alors qu’ils ne font que fuir là-bas.

Ce flux ne s’arrêtera que lorsque les conditions de misère, de guerre, d’exploitation, de violence, de famine, de dictature, de sécheresse, d’injustice…cesseront.

En attendant, ce qui doit cesser, c’est la maltraitance infligée à    ces    réfugiés, fragiles, démunis. Nous exigeons que la France, la nôtre, soit terre d’accueil et de soutien aux plus malheureux et que le Ministère de l’Intérieur ne se contente pas d’être le Ministère de la Police.

De Calais à Nice, du Nord au Sud, nous proclamons que les déshérités du monde sont ici chez eux !

Juil 25

Séméac, c’est réac ? Communiqué de presse

Publié le mardi, 25 juillet 2017 dans Communiqués de Presse

A Séméac (65), un mur construit par certains de ses habitants empêche l’hébergement de réfugiés dans un local acheté par l’Etat.

Dans cette petite ville de Séméac, il se trouve encore assez de gens pour employer leur énergie à lutter de toutes leurs forces contre la fraternité, l’entraide, le soutien que tous les êtres humains se doivent.

Il en existe encore assez pour croire que leur bout de territoire leur appartient de toute éternité et que c’est eux qui doivent choisir qui peut rester ou qui doit partir ou ne pas venir.

Et il existe encore une autorité municipale pour cautionner par lâcheté ou stupidité ces comportements déviants qui relèvent plus de la psychiatrie que de la politique.

Il est certain que bien des habitants de cette petite localité, aujourd’hui tristement célèbre, n’approuvent ni cette équipe municipale ni ces sinistres maçons. Qu’ils reçoivent notre soutien et nos encouragements dans la lutte qu’ils ne manqueront pas de mener pour éviter que leur ville devienne, pour toujours, Séréac !

(suite…)

Mai 26

Rassemblement de soutien aux prisonniers politiques Palestiniens en grève de la faim, Lundi 29 mai, Place du Vigan ALBI

Publié le vendredi, 26 mai 2017 dans Communiqués de Presse, International

  Le Comité Palestine 81 et les premières organisations signataires appellent à un rassemblement   en soutien et solidarité avec les 1800 prisonniers politiques Palestiniens en grève de la faim depuis le 17 avril , soit 40ème  jour.

Certains ne boivent plus,  plusieurs dizaines sont hospitalisés

Leur vie est en danger sérieux  …

Plus que jamais soyons nombreuses et nombreux à leur témoigner notre solidarité et notre soutien​

 

Rassemblement 

lundi 29 mai à 18h sur Le Vigan à Albi

 

Pour leur liberté, leur dignité et le respect des conventions internationales

 

premiers signataires : CP 81, AFPS 81, MRAP, LDH, Mouvement de la Paix

PCF, JC, NPA, A&A (Alternatives et Autogestion), Alternative Libertaire. . .

(suite…)

Déc 17

Libération immédiate des faiseurs de paix au Pays Basque ! Communiqué d’Alternatives et Autogestion

Publié le samedi, 17 décembre 2016 dans Alternatives et Autogestion, Communiqués de Presse

Logo Alternatives et AutogestionLibération immédiate des faiseurs de paix au Pays Basque  !

La nuit du 16 au 17 décembre 2016, suite à une opération commune des forces de l’ordre espagnoles et françaises, cinq personnes [1] militant pour la Paix, ont été arrêtées

Leur action s’inscrivait dans le processus de paix engagé par l’ETA

Sans lien avec l’ETA, elles avaient prévenu les autorités de leur action, agissaient à visage découvert dans le strict respect des exigences de leur engagement pour les actions non-violentes.

Pour la poursuite du processus de paix, pour la justice envers ces personnes sincères, honnêtes, courageuses et non-violentes, nous demandons leur libération immédiate.

Le gouvernement français s’honorerait d’un tel acte.

Au contraire, en les retenant prisonnières, et en confirmant ses premiers communiqués[2], il se ridiculiserait et s’enfermerait dans le mensonge.

17 décembre 2016.

Alternatives et Autogestion

 

1 Txetx Etcheverry, fondateur du mouvement écologiste et altermondialiste Bizi ! ; Michel Berhocoirigoin, syndicaliste paysan, ancien président de la chambre d’agriculture du Pays-Basque, Michel Bergougnian, coopérateur viticole, Béatrice Molle-Haran, journaliste, et Stéphane Etchegaray, professionnel de l’audiovisuel chargé de filmer la scène. Michel Tubiana, président d’honneur de la LDH, qui souteinrt la démarche, aurait aussi dû être présent, mais a eu un empêchement.

2 Le communiqué du Ministère de l’intérieur assimile les « faiseurs de Paix » à des militants de l’ETA ! Voir http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Interpellation-de-cinq-individus-en-relation-avec-l-organisation-terroriste-ETA

 

Nov 1

Le CETA ? C’est à rejeter !

Publié le mardi, 1 novembre 2016 dans Communiqués de Presse, Notre Economie et la leur

Logo Alternatives et AutogestionOn avait un moment compté sur le valeureux parlement wallon et son ministre-président Paul Magnette pour échapper au CETA (accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada).

Mais la machine anti démocratique s’est mise en route et le CETA a été signé par l’UE. Il doit encore être ratifié par les divers parlements.

Seuls, par leur refus et leur rejet, les peuples pourront s’opposer à son application En ce qui nous concerne, en France, partout et dès maintenant, interpellons les élu.e.s, manifestons notre  le-ceta-cest-assezopposition   à cet accord ultra-libéral qui fait des seules entreprises transnationales les maitres de l’économie et dénonce les États comme des empêcheurs rétrogrades et néfastes au développement économique.

Ce monde, doux aux puissants et dur aux faibles, nous n’en voulons pas !

Nous voulons un monde solidaire où l’économie sert à améliorer la vie de tous et non le train de vie de quelques-uns.

Le CETA, c’est à laisser, c’est à rejeter !

Rejetons-le !

 Le 1er novembre 2016

Alternatives et Autogestion,