Flux RSS
Sep 4

« Ne me parlez pas de loi travail, c’est une loi dividendes ! » Gérard FILOCHE

Publié le lundi, 4 septembre 2017 dans Social, TRAVAIL

Inversion des normes, négociations d’entreprise, fin du CDI, régimes spéciaux, financement de la protection sociale… L’ancien inspecteur du travail décrypte la « réforme » du droit du travail.

       Quel est selon vous l’esprit de la nouvelle loi travail que souhaite imposer le gouvernement ?

Ces ordonnances concernant le droit du travail visent à faire travailler plus les salariés, pour moins cher, à augmenter les marges des entreprises et à faciliter les licenciements. Elles vont affaiblir l’état de droit au sein des entreprises, ce que l’on appelle l’ordre public social, et à soumettre les salariés aux desiderata de leurs employeurs dans les entreprises quelles que soient leurs tailles, et ce au détriment de la branche et de la loi.

Il faut rappeler que le contrat de travail implique un rapport de subordination juridique permanent entre le salarié et celui qui l’emploie. Le code du travail est la contrepartie de cette subordination, il relève des droits de l’homme et de la femme au travail. Il s’agit d’un droit universel qui ne peut être morcelé « boutique par boutique ».

(suite…)

Sep 1

Ordonnances. . .

Publié le vendredi, 1 septembre 2017 dans Social, TRAVAIL

Rendez-vous le 12 septembre,
Pour dire ce que nous en pensons en 3 temps. . . 3 mouvements !

(suite…)

Sep 1

Ordonnances. . .

Publié le vendredi, 1 septembre 2017 dans Social, TRAVAIL

          

Avr 7

C’était le CAAT. . . ALBI, 31 mars 2017, la fin du squat. . .

Publié le vendredi, 7 avril 2017 dans Social, SOLIDARITE

EDF n’aura eu de cesse de nous emmerder jusqu’au bout en obtenant la coupure de l’électricité avant la fin de la trêve hivernale.
Ce 31 mars ce sont donc des familles et des sans-abris à nouveau à la rue.

Sur notre action de vendredi 31 mars, pour marquer cette « fin de squatt »..​

​une petite vidéo strictement « amateur », de plus de 9 mn tout de de même !​

https://youtu.be/L5ZAlle0vV0

​et celle ci, bien plus courte … mais qui « tord le cou » !

(je n’ai pas réussi à la faire pivote​r !)

https://youtu.be/l3C9ffWw2Qk

(suite…)

Jan 20

Du Squat et du CAAT (Collectif Accueil Avec Toit à Albi)

Publié le vendredi, 20 janvier 2017 dans Construire des alternatives, Social

CAAT       « Le 115, plus qu’une bouée, un cocon », c’est ainsi que La Dépêche du Midi (Tarn) intitulait l’article qu’elle consacrait à l’hébergement d’urgence dans le Tarn dans le journal du lundi 16/01[1]. « Le 115, un cocon », soit, mais un cocon qui prend l’eau…

L’article reconnaît, en effet, que le 115 ne suffit pas aux besoins en hébergement d’urgence dans le département  : « 20 % [des personnes en situation difficile] ont pu bénéficier d’un hébergement d’urgence ». 20 % seulement, pourrait-on ajouter. Mais l’article, confiant dans les structures et les moyens mis en place par les pouvoirs publics, ajoute : « les autres n’ont pas pour autant terminé à la rue ». Quelles « solutions » sont donc trouvées ? On apprendra dans l’article qu’elles ne viennent pas des pouvoirs publics…

 Pour détailler les dispositifs d’aide, parole est donnée, entre autres, à Bernard Crémon, chef du service inclusion sociale de la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations, un service de la préfecture), lequel reconnaît que si « les personnes à la rue sont très rares », c’est « grâce à des phénomènes de solidarité, soit dans des logements indignes soit dans des squats ».

(suite…)

Nov 1

« NOTRE SANTÉ EN DANGER » SOUTIENT LA GRÉVE DES SALARIE(E)S DES HÔPITAUX, DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE : LE 8 NOVEMBRE PROCHAIN

Publié le mardi, 1 novembre 2016 dans Non classé, Santé, Services Publics, Social, TRAVAIL

banderole-sante-2-avril-copie-1    L’austérité imposée par les projets de loi de financement de la sécu et les lois hospitalières (Bachelot et Touraine) a pour conséquence l’accélération des restructurations : partout en France : les hôpitaux sont fermes ou vides de l’essentiel de leurs services (chirurgie, urgences) ; les maternités ne cessent de fermer.

Le regroupement autoritaire de 850 établissements en 135 Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) est en train d’achever de tuer les structures de proximité encore existantes.

Ces restructurations, regroupements, fermetures de services au sein des établissements hospitaliers entraînent de graves bouleversements dans l’organisation des soins.

Cette austérité se traduit par 22000 suppressions de postes, des   ce53c2338d21bef6694f2f1d84189044-austrit_tue_sant4186thumb150x150 fermetures de lits, la mise en place de contrats de travail précaires. La pression insupportable qui pèse sur le personnel entraîne actuellement une augmentation jamais cas de burn-out ou de suicides chez les professionnels de santé.

(suite…)

Oct 30

PRENONS LES AU MOT . . . .

Publié le dimanche, 30 octobre 2016 dans Libertés, Social

14900605_10211101563037766_1000583218504713765_n

Oct 25

LE CAAT OBTIENT LA TRÊVE HIVERNALE

Publié le mardi, 25 octobre 2016 dans Libertés, Social

20161016_155602Le 20 septembre, à Albi, se créait le CAAT, Collectif Accueil Avec Toit, qui réunit des personnes confrontées, dans leur activité militante ou dans leur vie personnelle, à la problématique du logement.

Le jour même de sa création, ce collectif investissait sans effraction, au 18 rue Lavazière à Albi, d’anciens bâtiments ERDF, laissés à l’abandon depuis 4 ans et en parfait état. Ce lieu héberge actuellement plusieurs personnes, dont des enfants. Un centre Social Autogéré s’y organise pour animer une vie collective dans le cadre d’ateliers.

 Ce lieu est devenu, pour les personnes hébergées, un refuge qui leur permet d’échapper à la rue à laquelle les voue la carence en hébergements d’urgence sur Albi et, plus largement sur le territoire français, en centres d’accueil pour demandeurs d’asile.

Cet espace d’hébergement indispensable était pourtant menacé par la plainte que déposaient, le 6 octobre dernier, les sociétés Sofilo et Enedis, propriétaires du lieu.

(suite…)

Oct 5

Albi : migrants et patrimoine de l’humanité : Chacun cherche son CAAT[1]

Publié le mercredi, 5 octobre 2016 dans Social

Chacun cherche son CAAT[1]

  1. Albi, un patrimoine de l’humanité sans humanité ?

mission_02Août 2016, Albi : deux familles de migrants (13 personnes au total, dont 6 enfants de 13 ans à 1 an) à la rue dans la parfaite indifférence des pouvoirs publics, qu’il s’agisse de la mairie ou de la préfecture. Pas parfaitement parfaite l’indifférence cependant : ces personnes à la rue seront suffisamment gênantes dans la touristique cité albigeoise pour attirer l’attention des agents de police. Ces derniers, pour faire place nette, retireront aux familles leurs toiles de tente, seul abri dont elles disposaient. La précarité de ces campements ne saurait s’harmoniser avec la richesse du patrimoine de l’humanité qu’abrite Albi. On ne peut pas s’occuper et de l’humanité et de son patrimoine, il faut choisir : l’un amène plus de touristes que l’autre.

Il faudra l’occupation de ce patrimoine, à savoir la cathédrale, la séquestration des militants dans cette cathédrale par l’archiprêtre qui jure, pourtant, que c’est lui qui est pris en otage, l’intervention de l’évêque auprès de la préfecture pour que cette dernière daigne enfin prêter attention à ces familles sans logis, membres de cette humanité dont le patrimoine a été investi.

(suite…)

Juil 25

Loi Travail: ce qui attend les salariés. Rachida El Azzouzi et Mathilde Goanec (Mediapart)

Publié le lundi, 25 juillet 2016 dans Social, TRAVAIL

humour bosse et ferme laAprès cinq mois de contestation sociale et un troisième recours au 49-3, la loi sur le travail a été définitivement adoptée jeudi 21 juillet. Malgré plusieurs concessions, le gouvernement n’a pas reculé sur l’essentiel.

Allers, retours, la loi sur le travail a changé plusieurs fois de visage, et même de nom. Elle a été définitivement adoptée le 21 juillet 2016. Le gros des modifications remonte cependant à l’aube du débat parlementaire : le pré-projet, concocté par la ministre du travail Myriam El Khomri sous la houlette de Matignon, est une première fois raboté face à la pression conjointe des syndicats et de la société civile (voir l’ensemble de nos papiers sur la mobilisation dans notre dossier sur la loi Travail).

La commission des affaires sociales de l’Assemblée, théâtre d’un affrontement “droite-gauche”, mais surtout “gauche-gauche”, a ensuite évacué du texte d’autres dispositions très polémiques. Sans jamais toutefois toucher à son cœur, l’inversion de la hiérarchie des normes, ni à certaines de ses marges, comme le licenciement économique, les accords offensifs, la médecine du travail ou encore le référendum d’entreprise.

(suite…)