Flux RSS
Sep 3

Ce ne sont pas les migrant.e.s . . .

Publié le lundi, 3 septembre 2018 dans SOLIDARITE

Juil 21

Journées d’été 2018 d’Alternatives et Autogestion à MULHOUSE, du 30 août au 1er septembre

Publié le samedi, 21 juillet 2018 dans Alternatives et Autogestion

     Chèr-e-s ami-e-s,

Chère-s camarades,

Je vous adresse cette invitation au nom du groupe local Alternatives et Autogestion de Mulhouse & environ

Nous sommes un petit groupe de militants qui essayent avec la complicité de la Maison de la citoyenneté mondiale de Mulhouse de résister, de réfléchir et … d’expérimenter des Alternatives à un système qui fait que les gens perdent souvent espoir ; et …pourtant il y a tellement de choses à faire pour démontrer que l’utopie du partage est possible, tout simplement parce que l’utopie de l’exploitation et de l’horreur continue à sévir dans nos villes et campagnes.

C’est dans cet esprit qu’A&A organise chaque année des journées d’été pour à la fois échanger, discuter, se ressourcer et …reprendre du tonus.

Cette année cela se passera dans une région très, très   conservatrice : l’Alsace. Il s’agit d’une région se situant traditionnellement à droite, mais…qui, pourtant compte parmi la population des personnes qui mènent des actions à contre courant et que nous vous invitons à découvrir.

A cet effet nous avons construit un programme que nous vous invitons à découvrir ci-joint, qui peut évidemment être modifié.

Par ailleurs nous vous demandons également à répondre au “Bulletin d’inscription” qui sera également joint à la présent

En espérant donc pouvoir vous saluer à cette occasion je vous adresse au nom de notre groupe local et de notre mouvement les salutations les plus amicales;

Et…comme on dit en alsacien « Salü binander » (salut à vous)

Roger WINTERHALTER

programme Journées d’été AA 2018

inscription Journées d’été AA 2018

(suite…)

Nov 20

Une Politique agricole et alimentaire post 2020 forte et ambitieuse, en accord avec votre discours à Rungis – lettre ouverte de la Confédération Paysanne

Publié le lundi, 20 novembre 2017 dans Agriculture

Monsieur le Président,

     Des discussions cruciales sur l’avenir de la Politique agricole commune (PAC) s’ouvrent. Cette politique, unique en son genre puisque symbole de la construction européenne, ne répond plus à la situation : les crises agricoles se succèdent en éliminant les paysan.ne.s les uns après les autres, une alimentation qui inspire la méfiance des consommateurs, des territoires ruraux qui souffrent, l’environnement se dégrade, etc. Cette PAC ne protège plus ni les paysans et les paysannes, ni les consommateurs et les consommatrices. Elle ne répond pas aux enjeux majeurs d’une alimentation sûre, saine et durable; elle n’est pas adaptée aux enjeux majeurs du dérèglement climatique ou de la fracture territoriale. Il est grand temps de fonder autrement la politique agricole et alimentaire, au regard des graves défis qui nous attendent.

Dans votre discours à Rungis du 11 octobre, vous avez   (suite…)

Oct 6

ADEU SABADELL… Billet d’humeur de Jérôme VIALARET

Publié le vendredi, 6 octobre 2017 dans Point de vue

     Sabadell, la Caixa… les banques sont parties les premières. Indépendance ou pas, d’autres suivront. Si savoureux. Si triste, hélas. Mais si symptomatique. Charles Péguy, fils d’une rempailleuse de chaise, disait déjà, avant de se faire faucher par une balle prussienne aux premiers jours de la Grande Guerre : « les patries sont toujours défendues par les gueux, et livrées par les riches ». Les vérités sont éternelles. Celle qui prévalait autrefois, quand les capitaux Krupp se réfugiaient hors d’Allemagne qu’elle avait surarmée, vaut encore aujourd’hui. Ce sont les les peuples qui se battent. Ce sont ses fils qui meurent. Ce sont sont ses filles qui accouchent, pour alimenter les fronts à venir. L’Histoire se nourrit de leur chair. L’Histoire a l’odeur de leur sang.

Les capitaux, eux, n’ont pas d’odeur.

Alors Sabadell déménage. Et la Caixa s’en va ailleurs. Pensez… De grosses – d’énormes- banques d’affaires, faire corps avec le peuple dont elle ne connaissent rien, dont elles n’utilisent la langue, comme enseigne publicitaire, que pour grossir le nombre de leurs clients et feindre, vis-à-vis d’eux, une fraternité hypocrite, mais duquel elles assistent aujourd’hui, stupéfaites, à la révolte furieuse et pacifique, au refus immémorial de subir, une fois encore, le knout immémorial… Que voulez-vous qu’elles fassent ? Ce que font les banques depuis toujours : fuir, se cacher, se protéger… Au détriment de tout. Au détriment de tous. Si ce n’est de ses actionnaires. Au mépris de toute cause. Si ce n’est de la sienne.

(suite…)

Jan 10

Grippe aviaire : Abattage massif pour cause de dérive massive. Communiqué de la Confédération Paysanne

Publié le mardi, 10 janvier 2017 dans Agriculture

Grippe aviaire : Abattage massif pour cause de dérive massive

200px-logo_confederation_paysanne    Ce sont donc près d’un million de palmipèdes qui vont être abattus pour stopper la propagation du virus H5N8. Si la Conf’ peut considérer comme une victoire que les élevages autarciques (animaux élevés et abattus sur le même site) soient épargnés par cette mesure, ce sont tout de même des centaines d’éleveurs qui vont être victimes, économiquement et psychologiquement, d’une filière dont la recherche de profits n’a plus aucune limite.

Il faut certes stopper le virus avant qu’il ne fasse plus de dégâts, mais cela ne servira à rien sans remise en cause de ce qui a permis sa propagation puisqu’on sait maintenant que la faune sauvage n’est pas en cause. Il faut arrêter de détourner le regard de cette filière ultra-segmentée où se multiplient les énormes structures qui usent et abusent des transports sur des centaines, voire des milliers de kilomètres ! C’est l’industrialisation de la production qui provoque et amplifie les crises sanitaires !

La Confédération paysanne demande que tous les éleveurs soient indemnisés selon la valorisation de leur production. Par ailleurs, cette épizootie doit être traitée en prenant en compte les différents types d’élevage. De nouvelles mesures de biosécurité ne doivent pas pousser encore plus à l’industrialisation de la filière. Surtout, tout doit être mis en œuvre pour s’attaquer en profondeur aux causes du mal. L’organisation de la filière doit être repensée pour cesser la spécialisation à outrance et relocaliser l’ensemble des maillons de cette production.

http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=5417

Nov 29

Fidel Castro: La dette ne doit pas être payée. Eric TOUSSAINT (CADTM)

Publié le mardi, 29 novembre 2016 dans Notre Economie et la leur

colloghan-LBSJS   En 1985, Fidel CASTRO a lancé une campagne internationale pour la constitution d’un front des pays endettés confrontés à des dettes insoutenables. Fidel déclare dans ce discours prononcé en août 1985 à l’issue d’une rencontre internationale consacrée à la dette : « nous nous sommes rendu compte qu’(…) en définitive le mot d’ordre d’annulation de la dette était valable pour tous les pays du Tiers-monde. ».

Ses efforts pour favoriser une unité des peuples pour l’annulation de la dette du Tiers-monde ont connu un grand écho en Amérique latine parmi les mouvements sociaux et les intellectuels de la gauche radicale. En Afrique, Thomas Sankara, président du Burkina Faso, a repris ce mot-d’ordre et a tenté de lancer un vaste mouvement africain pour le non paiement de la dette. En Europe, le CADTM est né dans la foulée de cette campagne internationale partie de l’Amérique latine.

Nous publions ce discours prononcé il y a plus de 30 ans, alors qu’une nouvelle crise de la dette des pays dits en développement se prépare suite à la baisse des recettes qu’ils tirent de l’exportation de leurs matières premières, alors que la croissance économique des pays les plus industrialisés est anémique et que de nouvelles bulles spéculatives finiront par éclater, notamment au niveau boursier.

(suite…)

Nov 1

Le CETA ? C’est à rejeter !

Publié le mardi, 1 novembre 2016 dans Communiqués de Presse, Notre Economie et la leur

Logo Alternatives et AutogestionOn avait un moment compté sur le valeureux parlement wallon et son ministre-président Paul Magnette pour échapper au CETA (accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada).

Mais la machine anti démocratique s’est mise en route et le CETA a été signé par l’UE. Il doit encore être ratifié par les divers parlements.

Seuls, par leur refus et leur rejet, les peuples pourront s’opposer à son application En ce qui nous concerne, en France, partout et dès maintenant, interpellons les élu.e.s, manifestons notre  le-ceta-cest-assezopposition   à cet accord ultra-libéral qui fait des seules entreprises transnationales les maitres de l’économie et dénonce les États comme des empêcheurs rétrogrades et néfastes au développement économique.

Ce monde, doux aux puissants et dur aux faibles, nous n’en voulons pas !

Nous voulons un monde solidaire où l’économie sert à améliorer la vie de tous et non le train de vie de quelques-uns.

Le CETA, c’est à laisser, c’est à rejeter !

Rejetons-le !

 Le 1er novembre 2016

Alternatives et Autogestion,

Oct 13

« Un monde pour demain » Samedi 22 octobre 2016, MJC de SAIX (81)

Publié le jeudi, 13 octobre 2016 dans Construire des alternatives

journee-transition-saix-2016    Venez fêter « UN MONDE POUR DEMAIN » le samedi 22 octobre à la MJC de SAIX !!!  –

organisé par le collectif de transition citoyenne sud-Tarn

Des stands, ateliers pratiques pour adultes et pour enfants vous seront proposés, des producteurs locaux, un apéro et un concert pour finir les réjouissances =) !

Télécharger le programme

(suite…)

Oct 12

Stop aux accords de libre-échange (TAFTA et CETA) + Journée de lutte contre MONSANTO samedi 15 octobre

Publié le mercredi, 12 octobre 2016 dans Agriculture, Non classé, Notre Economie et la leur

09b600d634493b0d7b30e79d940343087b8fa8f1   Moins médiatisé que le TAFTA, l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et les USA, le CETA ( accord UE-Canada) est sur le point d’être définitivement signé au nom des 28 membres de l’UE. 

Les déclarations de l’Allemagne puis de la France qui assuraient que les négociations sur le TAFTA étaient au point mort, sont clairement une stratégie pour mieux adopter le CETA, qui n’est qu’un « clone » du TAFTA, et qui doit être ratifié par le Conseil des ministres européens le 18 Octobre. 

En réalité, les négociations TAFTA ne sont pas arrêtées mais marquent seulement une pause, certainement en attendant la fin des échéances électorales, des 2 côtés de l’Atlantique.

(suite…)

Oct 10

Un avis environnemental qui conforte les alternatives à l’autoroute. Communiqué de presse de « Pas d’Autoroute CASTRES-TOULOUSE » et du Collectif RN 126

Publié le lundi, 10 octobre 2016 dans Projets Nuisibles et Inutiles

ob_d3ed25_droit-dans-le-murL’autorité environnementale (Ae), instance chargée de rendre un avis sur l’évaluation de l’impact environnemental des grands projets d’infrastructures, vient de s’exprimer sur l’avant-projet de dossier de l’Enquête Publique concernant le projet Castres Toulouse.

L’année 2015 devait servir aux techniciens de la DREAL à « présenter un meilleur projet » par un « travail en finesse » pour limiter l’impact du tracé, sur les terres agricoles notamment.

En retoquant le dossier, par ses nombreuses recommandations, l’Autorité environnementale demande en clair à la DREAL de reprendre le dossier en profondeur.

(suite…)