Flux RSS
Juil 25

COMMUNIQUE DE PRESSE DU COLLECTIF DES MAIRES DE LA VALLEE DU GIROU

Publié le mercredi, 25 juillet 2018 dans Communiqués de Presse, RN126

Autoroute Castres – Toulouse

« Recours d’annulation contre la déclaration d’utilité publique »

   Le 19 juillet 2018, le Premier Ministre Édouard Philippe a pris la décision de déclarer d’utilité publique le projet d’autoroute à péage Castres – Toulouse.

Considérant que ce projet va à l’encontre des intérêts des territoires concernés par cette infrastructure, et considérant que toutes les solutions alternatives d’amélioration de la mobilité des particuliers et des entreprises entre Castres et Toulouse n’ont pas été étudiées, en particulier l’aménagement de l’actuelle RN126, le collectif des communes de la vallée du Girou opposées à l’autoroute, a décidé de déposer un recours en annulation auprès du Conseil d’État contre cette décision d’utilité

(suite…)

Mai 24

Le 26 mai, « marée populaire » : un tremplin ! Communiqué d’Alternatives et Autogestion

Publié le jeudi, 24 mai 2018 dans Alternatives et Autogestion, Communiqués de Presse

    Pour Alternatives et Autogestion, signataire de « l’appel à une marée populaire », il est nécessaire de tout faire pour construire « l’unité contre la politique de Macron ». Il est tout autant nécessaire de réfléchir au « pour quoi faire cette unité ? « .

Pour nous, il ne s’agit pas de donner la priorité à une participation aux scrutins électoraux à dates fixes, mais bien plus de vivre et coordonner sur le terrain les expériences nouvelles mises en œuvre chaque jour.

Il ne s’agit pas d’élire un ou des chefs pour exercer un       hypothétique pouvoir politique, mais au contraire de regrouper les citoyen-ne-s concernées par une question qui les touche de près et de trouver en commun les façons d’y remédier.

Il ne s’agit pas d’énoncer de grandes théories ou de belles promesses, mais d’agir concrètement sur le terrain des luttes et sur celui de la construction d’une société différente, avec les associations, les syndicats et les forces sociales qui ont déjà les mains dans le cambouis.

Il s’agit de proposer des perspectives « autres » au mouvement qui se dessine. La première pourrait être que cette journée ne soit pas un aboutissement, une fin, mais qu’elle devienne un tremplin.

(suite…)

Avr 9

Soutien à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (communiqué)

Publié le lundi, 9 avril 2018 dans Communiqués de Presse, Projets Nuisibles et Inutiles

Gardarem NDDL !

   9 avril 2018, petit matin : l’évacuation de la Zad de Notre-Dame –des-Landes est en cours…  Démonstration de force à destination des divers mouvements sociaux!

Le gouvernement veut « rétablir l’ordre » : quel ordre ? Celui d’un monde lézardé qui n’en finit plus de mourir mais en attendant qui détruit la planète et bouche les yeux et les oreilles des peuples … 

Alternatives et Autogestion appelle à participer massivement aux divers rassemblements de soutien, partout en France.

Le 9 avril 2018

Oct 18

34 ans de détention déjà pour le plus vieux prisonnier de France ! Communiqué de l’AFPS (Association France-Palestine)

Publié le mercredi, 18 octobre 2017 dans Libertés

http://www.france-palestine.org/34-ans-de-detention-deja-pour-le-plus-vieux-prisonnier-de-France

      Georges Ibrahim Abdallah est un militant communiste libanais, combattant pour la cause palestinienne et libanaise qui a résisté alors que l’armée israélienne, en 1982, envahissait son pays avec la complicité des États-Unis.

L’opération israélienne « Paix en Galilée » a culminé dans l’horreur des massacres de Sabra et Chatila où 3 500 Palestiniens furent tués.

Arrêté à Lyon le 24 octobre 1984 Georges Ibrahim Abdallah fut condamné à la perpétuité en 1987, dont 15 ans de peine de sûreté, pour complicité dans l’assassinat d’un responsable des services secrets israéliens et d’un attaché militaire des États-Unis.

De nombreuses violations du droit ont été relevées dans les différentes procédures judiciaires menées :

  •        absence de « preuves criminelles«  contre lui,

  •        liens de son premier avocat avec les services du contre – espionnage français (cet avocat, Me Mazurier du barreau de Paris, fut par la suite rayé de l’ordre des avocats),

  •       nouvelles charges et nouvelles preuves non incluses dans son dossier lors du premier procès en 1987 et ses défenseurs ont pu légitimement évoquer « une violation des plus graves de la procédure légale« .

(suite…)

Oct 6

CETA, accords de libre-échange : désastres en vue ! Communiqué de la Confédération Paysanne .

Publié le vendredi, 6 octobre 2017 dans Agriculture, Non classé

Accords de libre-échange : l’entêtement criminel de la Commission européenne

   Deux semaines après la mise en œuvre provisoire du CETA et la destruction programmée des élevages allaitants français, l’appétit libéral de la Commission européenne ne se tarit pas.

Un nouveau cycle de négociations entre l’Union européenne et le Mercosur s’est achevé aujourd’hui. La Commission aurait choisi de sacrifier à nouveau les secteurs agricoles sensibles, que de nombreux Etats-membres lui avaient pourtant demandé de protéger. La viande bovine, la volaille, l’éthanol, le sucre et le maïs doux n’auraient pas été épargnés. En particulier, un contingent sans droit de douane de 70 000 tonnes de viande bovine, offert par la Commission européenne au Mercosur, pourrait ainsi venir s’ajouter aux 68 000 tonnes offertes au Canada.

(suite…)

Août 25

ACCUEILLIR . . .

Publié le vendredi, 25 août 2017 dans Non classé

       Des passeurs qui entassent sur de frêles embarcations des hommes, des femmes, des enfants et les laissent dériver au gré des courants.

Une marine libyenne qui empêche les bateaux des ONG d’approcher des côtes pour porter secours à ces naufragé-e-s de la vie.

Un bateau de nationalistes européens extrémistes et suprémacistes qui prétend s’opposer à ce qu’ils considèrent comme une invasion.

Un gouvernement italien qui accuse les mêmes ONG d’aider l’immigration clandestine de masse.

Une Europe qui se tait et négocie la rétention des migrant-e-s loin de ses frontières.

Et pour les plus chanceux des réfugié-e-s qui surmontent tous ces

(suite…)

Juil 25

Séméac, c’est réac ? Communiqué de presse

Publié le mardi, 25 juillet 2017 dans Communiqués de Presse

A Séméac (65), un mur construit par certains de ses habitants empêche l’hébergement de réfugiés dans un local acheté par l’Etat.

Dans cette petite ville de Séméac, il se trouve encore assez de gens pour employer leur énergie à lutter de toutes leurs forces contre la fraternité, l’entraide, le soutien que tous les êtres humains se doivent.

Il en existe encore assez pour croire que leur bout de territoire leur appartient de toute éternité et que c’est eux qui doivent choisir qui peut rester ou qui doit partir ou ne pas venir.

Et il existe encore une autorité municipale pour cautionner par lâcheté ou stupidité ces comportements déviants qui relèvent plus de la psychiatrie que de la politique.

Il est certain que bien des habitants de cette petite localité, aujourd’hui tristement célèbre, n’approuvent ni cette équipe municipale ni ces sinistres maçons. Qu’ils reçoivent notre soutien et nos encouragements dans la lutte qu’ils ne manqueront pas de mener pour éviter que leur ville devienne, pour toujours, Séréac !

(suite…)

Jan 10

Grippe aviaire : Abattage massif pour cause de dérive massive. Communiqué de la Confédération Paysanne

Publié le mardi, 10 janvier 2017 dans Agriculture

Grippe aviaire : Abattage massif pour cause de dérive massive

200px-logo_confederation_paysanne    Ce sont donc près d’un million de palmipèdes qui vont être abattus pour stopper la propagation du virus H5N8. Si la Conf’ peut considérer comme une victoire que les élevages autarciques (animaux élevés et abattus sur le même site) soient épargnés par cette mesure, ce sont tout de même des centaines d’éleveurs qui vont être victimes, économiquement et psychologiquement, d’une filière dont la recherche de profits n’a plus aucune limite.

Il faut certes stopper le virus avant qu’il ne fasse plus de dégâts, mais cela ne servira à rien sans remise en cause de ce qui a permis sa propagation puisqu’on sait maintenant que la faune sauvage n’est pas en cause. Il faut arrêter de détourner le regard de cette filière ultra-segmentée où se multiplient les énormes structures qui usent et abusent des transports sur des centaines, voire des milliers de kilomètres ! C’est l’industrialisation de la production qui provoque et amplifie les crises sanitaires !

La Confédération paysanne demande que tous les éleveurs soient indemnisés selon la valorisation de leur production. Par ailleurs, cette épizootie doit être traitée en prenant en compte les différents types d’élevage. De nouvelles mesures de biosécurité ne doivent pas pousser encore plus à l’industrialisation de la filière. Surtout, tout doit être mis en œuvre pour s’attaquer en profondeur aux causes du mal. L’organisation de la filière doit être repensée pour cesser la spécialisation à outrance et relocaliser l’ensemble des maillons de cette production.

http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=5417

Nov 1

Le CETA ? C’est à rejeter !

Publié le mardi, 1 novembre 2016 dans Communiqués de Presse, Notre Economie et la leur

Logo Alternatives et AutogestionOn avait un moment compté sur le valeureux parlement wallon et son ministre-président Paul Magnette pour échapper au CETA (accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada).

Mais la machine anti démocratique s’est mise en route et le CETA a été signé par l’UE. Il doit encore être ratifié par les divers parlements.

Seuls, par leur refus et leur rejet, les peuples pourront s’opposer à son application En ce qui nous concerne, en France, partout et dès maintenant, interpellons les élu.e.s, manifestons notre  le-ceta-cest-assezopposition   à cet accord ultra-libéral qui fait des seules entreprises transnationales les maitres de l’économie et dénonce les États comme des empêcheurs rétrogrades et néfastes au développement économique.

Ce monde, doux aux puissants et dur aux faibles, nous n’en voulons pas !

Nous voulons un monde solidaire où l’économie sert à améliorer la vie de tous et non le train de vie de quelques-uns.

Le CETA, c’est à laisser, c’est à rejeter !

Rejetons-le !

 Le 1er novembre 2016

Alternatives et Autogestion,

Août 12

Sacrilège. . . Communiqué de Presse « Air France » d’Alternatives et Autogestion

Publié le vendredi, 12 août 2016 dans Libertés, Non classé, TRAVAIL

Logo Alternatives et AutogestionIls ont osé toucher le corps d’un « chef ». . .

Sacrilège. . .

La meute de celles et ceux qui se sentent sali.e.s par ce contact immonde (et leurs valets serviles du microcosme politique et médiatique) crie à l’outrage, à la « Violence inacceptable ». . . à la « chienlit » !

Six de ces dangereux voyous iconoclastes furent arrêtés à l’aube, à l’heure des exécutions capitales que d’aucuns souhaiteraient, – pour l’occasion -, voir rétablies -.

Et maintenant, la honte! Le licenciement d’un des leurs est approuvé par la ministre.

(suite…)