Flux RSS
Nov 22

Après le 13 novembre, communiqué de l’équipe du Festival « off » d’AVIGNON.

Publié le dimanche, 22 novembre 2015 dans CULTURE 0, Non classé

Logo2015Profondément affectée par les attentats commis vendredi 13 novembre, l’équipe du festival OFF d’Avignon tient à exprimer sa solidarité aux familles des victimes devant cette effroyable tragédie qui endeuille notre pays.

Ces événements dramatiques démontrent plus que jamais le besoin de culture, de toutes les cultures et de tous les imaginaires, dans un esprit de partage, de générosité et d’échange qui est au fondement du mieux vivre ensemble et dont notre pays doit rester le vivant flambeau.

 

Avignon Festival & Compagnies
64, rue Thiers – Bâtiment A – 84000 Avignon – France
Tél. : | Fax : 04 90 85 13 26
www.avignonleoff.com | contact@avignonleoff.com

Nov 5

« Moi aussi, j’ai des choses à dire. . . après tout ! » Entretien avec Franck LEPAGE

Publié le mardi, 5 novembre 2013 dans CULTURE 0, Non classé, Point de vue

Les 17 et 18 juillet dernier, Franck LEPAGE était à AGUTS (petit village entre REVEL et CUQ-TOULZA) pour présenter sa Conférence gesticulée « Inculture 1 » : « L’Education Populaire, Monsieur, ils n’en ont pas voulu ! »

Confluences 81 l’a rencontré. Voici la transcription de l’entretien qu’il nous a accordé , tel qu’il est paru dans Confluences 81 n° 105.

104 page 13 Franck Lepage 2(1)Confluences 81 : Bonjour Franck.  Tu viens présenter une « Conférence Gesticulée » à AGUTS.. Depuis quelques années, nous assistons à une vraie déferlante de « Conférences Gesticulées » ; Mais, au fait, c’est quoi ? Peux-tu  nous en dire deux mots ?

Franck LEPAGE : Une Conférence Gesticulée, c’est une personne qui, un jour, décide de transformer toutes ses contradictions, tout ce qu’elle n’en peut plus, en un objet qui est partageable avec d’autres gens. C’est une assistante sociale, par exemple, qui après 25 ou 30 ans de métier, part à la retraite. Elle a un savoir politique extraordinaire sur comment fonctionne  le social, ce qu’elle en a compris ?

Ce savoir, tout le monde s’en fout. . . Il n’est pas légitime : ce n’est pas une universitaire, elle n’a pas écrit de thèse.. . .  Or, si elle décide de monter sur scène et de raconter tout ça, en une heure par exemple, ça fait un objet de savoir absolument explosif ! (suite…)