Flux RSS
Jan 21

ENRACINONS L’AVENIR sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes le 10 février à 12 h

Publié le dimanche, 21 janvier 2018 dans Agriculture, Projets Nuisibles et Inutiles

✴ Pourquoi converger massivement sur la ZAD le 10 février ?

      Le projet d’aéroport a donc été, enfin, abandonné, nous vous invitons donc à fêter la victoire avec nous sur ce territoire que notre lutte a protégé des appétits carnassiers des bétonneurs.

La lutte continue, car il faudra défendra l’avenir de la zad contre celles et ceux qui voudront en faire un territoire normalisé.

Depuis des décennies, les 1.650 ha de la zad sont menacés par un projet d’aéroport climaticide, destructeur de terres nourricières, de zone humides et de liens sociaux. En lieu et place de ce projet, des paysans résistants ont continué de vivre sur leurs terres et de nouveaux habitants sont arrivés dans les 10 dernières années. Il s’invente sur la zad des formes de vie, d’habitats et d’agriculture fondées sur le partage, la rencontre, le soin du vivant et des biens communs.

(suite…)

Nov 29

Stop au GLYPHOSATE !

Publié le mercredi, 29 novembre 2017 dans Agriculture, Ecologie, Notre Projet

Nov 29

Pas d’OGM dans nos assiettes. . .

Publié le mercredi, 29 novembre 2017 dans Agriculture, Ecologie, Notre Projet

Nov 29

Pour la préservation des abeilles . . .

Publié le mercredi, 29 novembre 2017 dans Agriculture, Ecologie, Notre Projet

Nov 20

Une Politique agricole et alimentaire post 2020 forte et ambitieuse, en accord avec votre discours à Rungis – lettre ouverte de la Confédération Paysanne

Publié le lundi, 20 novembre 2017 dans Agriculture

Monsieur le Président,

     Des discussions cruciales sur l’avenir de la Politique agricole commune (PAC) s’ouvrent. Cette politique, unique en son genre puisque symbole de la construction européenne, ne répond plus à la situation : les crises agricoles se succèdent en éliminant les paysan.ne.s les uns après les autres, une alimentation qui inspire la méfiance des consommateurs, des territoires ruraux qui souffrent, l’environnement se dégrade, etc. Cette PAC ne protège plus ni les paysans et les paysannes, ni les consommateurs et les consommatrices. Elle ne répond pas aux enjeux majeurs d’une alimentation sûre, saine et durable; elle n’est pas adaptée aux enjeux majeurs du dérèglement climatique ou de la fracture territoriale. Il est grand temps de fonder autrement la politique agricole et alimentaire, au regard des graves défis qui nous attendent.

Dans votre discours à Rungis du 11 octobre, vous avez   (suite…)

Oct 6

CETA, accords de libre-échange : désastres en vue ! Communiqué de la Confédération Paysanne .

Publié le vendredi, 6 octobre 2017 dans Agriculture, Non classé

Accords de libre-échange : l’entêtement criminel de la Commission européenne

   Deux semaines après la mise en œuvre provisoire du CETA et la destruction programmée des élevages allaitants français, l’appétit libéral de la Commission européenne ne se tarit pas.

Un nouveau cycle de négociations entre l’Union européenne et le Mercosur s’est achevé aujourd’hui. La Commission aurait choisi de sacrifier à nouveau les secteurs agricoles sensibles, que de nombreux Etats-membres lui avaient pourtant demandé de protéger. La viande bovine, la volaille, l’éthanol, le sucre et le maïs doux n’auraient pas été épargnés. En particulier, un contingent sans droit de douane de 70 000 tonnes de viande bovine, offert par la Commission européenne au Mercosur, pourrait ainsi venir s’ajouter aux 68 000 tonnes offertes au Canada.

(suite…)

Mai 22

Justice pour Jérôme ! COMMUNIQUE DE PRESSE de la Confédération Paysanne

Publié le lundi, 22 mai 2017 dans Agriculture

En écho tragique aux débats du dernier congrès de la Conf’, fin avril

Tout est dans ce communiqué, même la colère contenue. . .

Respect et dignité pour Jérôme.

Condoléances à sa famille

Solidarité avec nos ami.e.s et camarades de la Conf’ (plus que jamais « paysans-travailleurs » !)

Alternatives et Autogestion est à vos côtés.

 

Justice pour Jérôme ! COMMUNIQUE DE PRESSE de la Confédération Paysanne

A la suite d’un contrôle de l’administration, Jérôme Laronze, 37 ans, paysan, militant de la Confédération Paysanne de Saône-et-Loire, est décédé ce samedi, suite aux tirs des gendarmes venus l’interpeller. Nous souhaitons, avant toute chose, exprimer toute notre solidarité avec la famille de Jérôme ainsi qu’aux militants de la Conf’ de Saône-et-Loire.
Nous sommes choqués, nous sommes en colère. Il faut que toute la lumière soit faite sur ce drame. Nous espérons qu’une enquête sérieuse et indépendante détermine comment en sommes-nous arrivés à cette fin tragique.
Au-delà, de cet acte et de ses circonstances propres, nous ne pouvons que nous insurger devant les méthodes employées face à la détresse économique et humaine. Nous mettons ici en question, l’absence de prise en compte de la détresse des hommes, souvent seuls dans leur ferme, confrontés à l’humiliation d’un contrôle qui peut parfois faire agir les paysans au-delà de la raison.
Dans l’immédiat, la Confédération paysanne demande un moratoire sur les contrôles. De plus il faut que le travail des paysans trouve une reconnaissance humaine et économique. Ce n’est qu’à ce moment que les normes et les contrôles retrouveront tout leur sens et serviront l’intérêt général.

Bagnolet, le 21 mai 2017

 

http://confederationpaysanne.fr/actu.php?id=5868

Mar 4

Notre-Dame-des-Landes : déclaration du collectif paysan COPAIN 44

Publié le samedi, 4 mars 2017 dans Agriculture, Projets Nuisibles et Inutiles

   Le collectif Copain, réuni en assemblée générale, a fait le point sur la situation actuelle et aboutit au consensus suivant, qu’il souhaite diffuser largement. 

Depuis juin 2016, les discussions sur l’usage des terres ont repris, et c’est laborieux et compliqué. Cependant, nous gardons l’envie de faire quelque chose tous ensemble dans cette zone en mettant en pratique le contenu du texte dit « des 6 points » : attention et respect des uns envers les autres, développement de la diversité, entre autre au niveau agricole, maintien et entretien des communs, recherche d’une démarche pour qui veut prendre place sereinement dans la zad. 

L’élaboration des «6 points» a apporté de la sérénité sur la ZAD et pour l’ensemble du mouvement. Ce texte n’est pas remis en cause collectivement, c’est essentiel. De même, qu’il est essentiel de tout faire pour que les nouveaux l’intègrent comme un élément structurant de la culture locale, ce qui est en cours. 

(suite…)

Jan 10

Grippe aviaire : Abattage massif pour cause de dérive massive. Communiqué de la Confédération Paysanne

Publié le mardi, 10 janvier 2017 dans Agriculture

Grippe aviaire : Abattage massif pour cause de dérive massive

200px-logo_confederation_paysanne    Ce sont donc près d’un million de palmipèdes qui vont être abattus pour stopper la propagation du virus H5N8. Si la Conf’ peut considérer comme une victoire que les élevages autarciques (animaux élevés et abattus sur le même site) soient épargnés par cette mesure, ce sont tout de même des centaines d’éleveurs qui vont être victimes, économiquement et psychologiquement, d’une filière dont la recherche de profits n’a plus aucune limite.

Il faut certes stopper le virus avant qu’il ne fasse plus de dégâts, mais cela ne servira à rien sans remise en cause de ce qui a permis sa propagation puisqu’on sait maintenant que la faune sauvage n’est pas en cause. Il faut arrêter de détourner le regard de cette filière ultra-segmentée où se multiplient les énormes structures qui usent et abusent des transports sur des centaines, voire des milliers de kilomètres ! C’est l’industrialisation de la production qui provoque et amplifie les crises sanitaires !

La Confédération paysanne demande que tous les éleveurs soient indemnisés selon la valorisation de leur production. Par ailleurs, cette épizootie doit être traitée en prenant en compte les différents types d’élevage. De nouvelles mesures de biosécurité ne doivent pas pousser encore plus à l’industrialisation de la filière. Surtout, tout doit être mis en œuvre pour s’attaquer en profondeur aux causes du mal. L’organisation de la filière doit être repensée pour cesser la spécialisation à outrance et relocaliser l’ensemble des maillons de cette production.

http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=5417

Oct 25

« ZAD Notre-Dame-des-Landes : Zone à autogestion déterminée », suivi « les composantes de la lutte », par Nicolas de la Casinière

Publié le mardi, 25 octobre 2016 dans Agriculture, Autogestion, Projets Nuisibles et Inutiles

vacuation-muscl-e-du-23-nov-1Petit aperçu de pratiques autogestionnaires à Notre-Dame-des-Landes, dans un espace gagné provisoirement aux objectifs fonciers des promoteurs d’un nouvel aéroport en plein bocage nantais.

D’une occupation pensée comme un moyen de résistance enracinée sur le terrain, la Zad de Notre Dame des Landes est progressivement devenue un espace d’expérimentation. La Zad, ce nom technocratique de Zone à aménagement différé devenu Zone à défendre, est un lieu d’expériences plurielles bénéficie de la perspective d’une durée possible, assez rare dans les luttes et donc de temps pour penser autrement le futur proche. La zone autonome temporaire, pour reprendre la formule d’Hakim Bey, a un peu écarté l’immédiateté des menaces d’expulsion militaire, et donc d’une présence très temporaire.

(suite…)