Flux RSS
Jan 10

Samedi 7 janvier, nouvelle journée de forte mobilisation du Collectif PACT (Pas d’Autoroute Castres Toulouse)

Publié le mardi, 10 janvier 2017 dans Projets Nuisibles et Inutiles, RN126

soual-7-janvier-file    Plus décidés que jamais, plusieurs dizaines de volontaires ont bravé le froid vif pour se retrouver au rond-point de Soual. De dix heures à midi, sous l’œil débonnaire des gendarmes présents pour s’assurer du bon déroulement de l’opération, c’est à plus de 2.000 automobilistes que des tracts informatifs ont été distribués.

Les messages étaient calibrés au plus juste pour ne pas trop ralentir le trafic, dense un samedi matin à l’entrée de la zone commerciale. Pour les militants, l’important c’est que les citoyens participent à l’enquête publique et qu’ils le fassent en ayant conscience des conséquences négatives du projet sur la collectivité.

L’accueil, souvent favorable et toujours bienveillant, à quelques rares    soual-debrif-7-01-2017exceptions, a montré que les automobilistes étaient demandeurs d’informations plus que de slogans. Payer demain pour utiliser des itinéraires aujourd’hui gratuits en a scandalisé plus d’un. C’est dans la bonne humeur générale que les volontaires se sont séparés à midi après avoir fait un premier bilan de l »opération.

(suite…)

Jan 10

Je vous écris cette lettre que vous lirez . . .

Publié le mardi, 10 janvier 2017 dans Projets Nuisibles et Inutiles, RN126

La coordination des maires et élu.e.s opposé.e.s à l’autoroute et favorables à l’Aménagement sur place de la RN126 a été reçue récemment par le Conseil Départemental du Tarn, pour présenter la « pré-étude alternative ». Philippe FOLLIOT (Conseiller départemental d’opposition, député) avait, à cette occasion, écrit au président du Conseil Départemental pour protester. Frédéric MANON, élu de LACROISILLE (et par ailleurs un des animateurs du collectif RN 126) répond – en argumentant – à sa protestation

Nous publions – pour information et pour enrichir notre réflexion- les deux lettres

Monsieur Philippe FOLLIOT

Conseiller départemental

Député du Tarn

Monsieur le conseiller départemental du Tarn, Monsieur le député,

 

2-panneau%20agriculture%20en%20dangerJe prends connaissance de votre courrier du 05 janvier adressé à Monsieur Thierry Carcenac, Président du conseil départemental du Tarn, concernant l’organisation d’une réunion des membres de la commission cohésion territoriale du conseil départemental, pour que leur soit présentée la pré-étude de l’aménagement sur place de la RN126. Cette pré-étude de faisabilité a été cofinancée par 12 communes, 2 communautés de communes, le conseil départemental de la Haute Garonne, le conseil régional Occitanie, et est soutenue par plusieurs autres communes.

Contrairement à ce que vous écrivez dans votre courrier, je n’ai pas fait cette demande d’intervention à Monsieur Carcenac en tant que membre du collectif RN126, mais en tant qu’élu de Lacroisille délégué au suivi technique de cette pré-étude par le maître d’ouvrage, et à la demande des communes qui portent cette pré-étude.

Vous écrivez dans votre courrier : « Quel crédit peut-on apporter à une   201110300646_w3501 « étude » bâclée en quelques semaines alors que cela fait des années que les services de l’État sont mobilisés sur le projet soumis actuellement à enquête publique ? »

Quels sont les éléments qui vous permettent de qualifier cette pré-étude de « bâclée » puisque le rapport complet n’a pas été encore publié? Et en quoi ce travail de pré-étude de 3 mois sur une solution jamais étudiée serait-il moins sérieux que le dossier sur l’autoroute élaboré depuis 10 ans ? En effet, au cours de ces 10 dernières années, rien n’a fondamentalement changé, sauf la dérive du planning et l’inflation du coût. Le tracé soumis à enquête publique est celui de 2007 et avec un échangeur en moins, le coût est passé de 392M€2015 HT à 512M€2015 HT [1], la mise en service de 2013 à 2024 : soit 120 M€ de plus (+31%) et 11 ans de retard ! Ces dérives qui étaient prévisibles dès le début et que j’ai dénoncées lors du débat public de 2009, sont-elles un gage de sérieux ?

(suite…)

Jan 6

BARRAGE FILTRANT pour dire OUI à l’Aménagement sur place de la RN126 !

Publié le vendredi, 6 janvier 2017 dans Projets Nuisibles et Inutiles, RN126

barrage-3BONNE NOUVELLE : LE SOLEIL SERA 1f503e21b432a3c7f9990e6d6a482639AVEC NOUS !

SOYONS NOMBREUX, SOYONS VISIBLES,

NE LÂCHONS RIEN !

RAPPEL:

BARRAGE FILTRANT LE SAMEDI 07 JANVIER

de 10H A 12H    agri-2

Au rond point de Soual à la sortie de la déviation (devant le Super U)

 

Avec, en prime, du café chaud et de la bonne humeur pour nous réchauffer.

img_3657   N’hésitez-pas à vous munir de panneaux et pancartes personnels !

Prévoyez une chasuble de sécurité routière.

Pour celles et  ceux qui composeront les équipes d’intervention, agri-2RV à 8h30.
Se garer sur le parking de Super U.
Pour les ‘supporters’, RV à 9h30 – 9h45 au plus tard !

Fév 20

21 février : Soutien aux ZAD

Publié le vendredi, 20 février 2015 dans Ecologie

manif_21-02Appel unitaire :

Soutien aux ZAD contre le monde des bétonneurs

Ce qui se passe en France, en Europe et plus particulièrement en Grèce montre que seule une convergence de tout le mouvement contestataire peut faire entendre la voix légitime des peuples trop longtemps étouffée.

La mort d’un homme le 25 octobre 2014 tué par une grenade alors qu’il exprimait son opposition au projet écologiquement et socialement nuisible de barrage sur le site du Testet dans la forêt de Sivens a marqué le début de deux mois de lutte à Toulouse, où se sont succédé manifestations, actions publiques et occupations. Ce mouvement fait écho à ceux qui animent les ZAD, ces Zones d’Aménagement Différé devenues Zones A Défendre, à Notre-Dame-des-Landes, au Testet, à Roybon, et ailleurs, partout oùune occupation s’est installée pour s’opposer à des projets nuisibles de multinationales soutenues par l’État, des Grands Projet Inutiles Imposés – alias GPII – conduits à marche forcée par des élus au mépris de l’environnement et des choix démocratiques des populations.

(suite…)

Juil 10

RN 126 : un financement public pour l’aménagement de l’existant


201109241077_w350Communiqué de Presse :

Castres le 10 juillet 2013

Le 9 juillet, le premier ministre a annoncé que c’est par un contrat plan état région que nous pourrons aménager la RN 126. Un financement public est donc possible, ce qui répond à ceux qui nous ont qualifiés d’irresponsables quand nous le défendions.

Depuis la prise de position récente du parti socialiste tarnais, la gauche dans son ensemble rejette désormais clairement l’autoroute concédée payante, position que nous argumentons depuis 4 ans.

Pour satisfaire aux exigences de sauvegarde des terres agricoles, de diminution des gaz à effet de serre, de promotion des transports en commun et du fret ferroviaire, du développement économique local, une 2×2 voies entre Castres et Toulouse n’est aucunement nécessaire, pourvu qu’un travail efficace soit réalisé pour (suite…)

Juin 27

RN 126: L’amélioration de l’existant constitue le coeur du rapport Mobilité 21

Publié le jeudi, 27 juin 2013 dans Communiqués de Presse, Gauche de combat, Non classé, RN126

201110300646_w350La lecture du rapport Mobilité 21 conforte notre analyse de la situation de la liaison routière Castres Toulouse. La démesure n’est plus d’actualité et le rapport qui entend « tenir un discours de vérité » ne donne pas un feu vert à l’autoroute concédée. Mieux, la commission précise : «une modernisation de l’existant permet souvent d’atteindre une performance quasi équivalente à celle d’une infrastructure nouvelle, pour un coût et une empreinte écologique bien inférieurs ». La commission considère qu’une 2×2 voies ne se justifie que pour des trafics particulièrement denses.

D’ailleurs, que ce soit le scénario 1 ou 2, la commission choisit de ne pas se prononcer sur les caractéristiques de l’aménagement, et quand la commission parle de « projet prioritaire », elle ne parle pas d’autoroute.

Ce rapport est donc un élément de plus pour dire : « assez perdu de temps ! » Revenons à l’essentiel en nous concentrant sur la partie Castres Soual.

Sur un projet efficace et raisonnable, nous pouvons mobiliser tous les financeurs, sans mettre en péril les finances des collectivités locales.

Nous pouvons aussi conserver une route gratuite pour tous, qui assure le service qu’on lui demande : efficacité et sécurité.

Jean FAUCHÉ pour les Alternatifs
Stéphane DELEFORGE pour Europe Ecologie Les Verts
Bernard COTTAZ – CORDIER pour le Parti de Gauche
Sylvain JEAN pour le Parti Communiste Français

Castres le 27 juin 2013

Le lien vers le rapport complet
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_Mobilite_21.pdf

Juin 27

L’autoroute n’est pas un projet prioritaire sur l’horizon des 20 prochaines années.


 Communiqué de Presse Collectif  RN 126 27 juin 2013

rn126logo4La commission mobilité 21 a enfin rendu public son rapport sur le SNIT, et officialise ainsi la conclusion sur Castres – Toulouse déjà connue de tous depuis 2 semaines : 

Cette conclusion n’est pas une surprise, mais le rapport de la commission est plus qu’un simple classement des projets d’infrastructure.

C’est une analyse approfondie sur la nécessité de trouver le bon équilibre entre capacité de financement, service rendu à l’usager et solutions à mettre en place. Concernant le volet routier, on peut lire dans ce rapport :« la commission a étéPanneaux-anti-auto-10-300x225 fortement sensibilisée, […],à la question de la préservation et de l’amélioration de [l’] existant, jugée unanimement prioritaire. » puis « l’urgence de la politique d’infrastructure de l’Etat doit être d’assurer l’entretien et la modernisation de l’existant. Cela passe par une mobilisation de financements suffisants ». Et sur la question des alternatives à la route : « L’enjeu de la transition écologique et énergétique, l’exigence d’une mobilité sûre, comme la nécessité de maîtriser l’occupation de l’espace, conduisent à donner la priorité aux modes de déplacements et de transports alternatifs à la route. La commission fait clairement siennes ces orientations. »

Frédéric Manon porte-parole du collectif RN126 commente, « Ce rapport, c’est la réponse de bon sens aux véritables préoccupations de déplacement des sud tarnais. Au-delà de la question de l’autoroute, tout dans le rapport de la commission cautionne sans ambiguïté ce que nous défendons depuis plus de 6 (suite…)

Juil 9

Le prix de l’autoroute ? Discours entre démagogie et ignorance.

Publié le lundi, 9 juillet 2012 dans Communiqués de Presse, Point de vue, RN126

Communiqué de presse du Collectif RN 126

« Personne ne peut dire ce que coûtera l’autoroute, il faut aller jusqu’au bout du processus, voir ce que le concessionnaire proposera, et s’il demande trop, on ne le laissera pas faire !  » ce sont les contre-vérités que répètent sous diverses formes des élus tarnais (récemment BUGIS, FOLLIOT)1.

L’enjeu de ce projet est essentiel à leurs yeux, nous disent-ils encore, mais pourtant, pas assez semble-t-il pour qu’ils suivent sérieusement les études de la DREAL, en lisant tout simplement le dernier (suite…)

Juin 25

L’autoroute sur la voie de l’abandon… ou le retour à la raison

Publié le lundi, 25 juin 2012 dans Communiqués de Presse, RN126

Autoroute Castres – Toulouse

Communiqué de presse du Collectif RN 126

Abandonner le projet autoroutier et travailler raisonnablement sur le désenclavement Castres – Mazamet, voilà des propos du président du Conseil Général du Tarn T. Carcénac que nous ne pouvons qu’approuver. Cela fait 5 ans que le collectif RN126 pousse en ce sens, pour que soit trouvé le meilleur compromis entre besoins, moyens et solutions pour désenclaver le bassin d’emploi. Et la solution ne passe pas par cette autoroute inadaptée et hors de prix, même si (suite…)

Juin 13

Projet autoroutier Castres / Toulouse : Prise de conscience générale pour sortir de l’impasse

Publié le mercredi, 13 juin 2012 dans Communiqués de Presse, Non classé, RN126

Communiqué de Presse du Collectif RN 126 13 juin 2012

Prise de conscience générale pour sortir de l’impasse

Nous avons, fin mai, interrogé les candidats aux législatives sur le projet autoroutier Castres -Toulouse sur les circonscriptions concernées de la Haute-Garonne et du Tarn.

Le bilan (sur notre site) est éloquent, et dans le Tarn c’est : « Tous opposés au projet autoroutier, sauf B. Carayon ».

Ce dernier reste aussi le seul à ne pas avoir répondu à nos questions, ni à celles posées par P. Guérineau 1 ou D. Houlès 2. Son silence est l’aveu de son incapacité à expliquer en quoi ce serait un bon projet, puisque tout montre maintenant que ce n’est pas une bonne solution.

Grâce à notre questionnaire, ce que nous constatons, c’est une réelle (suite…)